IMG_0609Bon, on va rester un peu au pays aujourd’hui et visiter notre belle région Bretonne avec une Mor Braz, alias « la bière du grand large » !

La bière est brassée par la brasserie éponyme, le mot Mor Braz signifie « grande mer » en Breton, selon notre cher Wikipédia, c’est une baie délimitée par la presqu’île de Quiberon à l’ouest, par Carnac, la presqu’île de Rhuys, Damgan au nord et par Guérande à l’est. Vous voyez ou pas ? Ce n’est pas loin d’un Lidl et d’une pharmacie, pas compliqué enfin !!

Cette brasserie a été crée par Goulven et Loïc Cras, ils sont chacun devenus brasseurs amateurs sans se connaitre au départ, Loick faisait une brune appelée « l’abbati zu » (l’abbaye noire), et Goulven, elle, faisait de la bière blonde inspirée par une recette de sa grand-mère.

Goulven partira découvrir les bières de l’Est et participera à un concours à Metz en 1988, elle obtiendra une récompense et rencontrera Loick dont elle tombera amoureuse : une bière deux coups !

Notre petit couple de tourtereaux ouvrira une boulangerie dans le Morbihan, délaissant la bière quelque peu et ne brassant que pour la St Patrick, mais leurs amis ne veulent pas en rester là et ils leur font du pied pour ouvrir une brasserie !

Finalement nos Bretons se laisseront tenter, ils vendront la boulangerie et créerons leur brasserie, dont l’élaboration du brassin prendra deux bonnes années ! Goulven aura l’idée d’utiliser de l’eau de mer, une chose peu commune et risquée aux premiers abords ! En effet, boire de l’eau de mer c’est pas génial, demandez aux passagers du Titanic !

En Juin 1999 la Mor Braz blonde sortira, celle que l’on va gouter dans ce test. Malgré une petite réticence des buveurs, la bière finira par être un succès !

Notre couple de Breton aura un mal fou à avoir des financements de la part des banques, mais au final ils parviendront avec de la ténacité à obtenir leurs financements.

Il existe une autre bière, l’Océane que nous gouterons une prochaine fois !

Mais ce n’est pas tout ! En 1999 ils obtiendront le cristal de l’innovation mais aussi et surtout la médaille d’or du concours Lépine en 2001 ! Ce n’est pas rien ! D’ailleurs on parlait de cette bière dans notre dossier sur les bières étranges et spéciales !

Pour information, cette bière est distribuée par la chaine de magasins Cabesto, donc n’hésitez pas, elles sont vendues par pack de 4 et en bouteilles de 75cl !

Allez, passons au test maintenant !

 

Non cette bière n’a pas la couleur de la mer, et c’est tant mieux !

On retrouve ici, une belle mousse épaisse et très persistante, la bière est trouble avec de jolies couleurs cuivrées.

L’odeur est légèrement iodée….et sucrée….oui la bière est ambrée, ca surprend le sucré salé à l’odeur sur le coup et ca me laisse perplexe au départ ! Je crois que c’est exactement la réaction de beaucoup de monde au début, mais la curiosité n’est pas toujours un défaut !

 

Aucune impression de boire la tasse!

Le gout est finalement une belle surprise, la bière est douce et salée en attaque puis le coté ambré se révèle en milieu de dégustation pour une pointe d’amertume iodée du plus bel effet en finale.

 

En conclusion

Malgré mon avis très positif néanmoins avant de la gouter, dites vous bien que vous sortez des sentiers battus, il faudra se faire au gout de la mer ! Pas tout le monde n’arrivera à apprécier mais c’est une belle et bonne bière !

IMG_0616

Share Button

« »