IMG_0339On retourne en Belgique maintenant avec une Malheur 10 de la Brasserie De Landtsheer !

Cette brasserie existe depuis le 18ème siècle et se situe actuellement à Buggenhout, elle a été fondée par Balthazar De Landtsheer sous le nom de brasserie De Halve Maan.

En 1808 son fils Edward reprend le flambeau, puis ce sera au tour du petit fils de Balthazar, Emmanuel,  de prendre la relève et déménager la brasserie à Buggenhout, initialement les locaux se situaient à Baasrode.

Il se marie et fonde à Buggenhout une brasserie, la brasserie de « Brouwerij De Zon » qui connaitra un franc succès. La brasserie continue à exister, allant du fils d’Emmanuel (Charles), à son petit fils. Mais durant les deux guerres, la brasserie sera stoppée et le petit fils d’Emmanuel, qui porte le même prénom (bonjour l’originalité !) deviendra alors importateur de Pilsner et gérant des stocks pour la brasserie malinoise Lamot et la brasserie trappiste de Westmalle.

Son fils Adolf lui succède (ouais Adolf est moins courant de nos jours curieusement) puis en 1997 ce sera son fils, Manu (tu descends ?) qui reprendra la brasserie en main, la réactivera en la nommant « Malheur ».

On remarquera que donc, la brasserie est assez ancienne, que pas mal de membres de la famille s’appellent Emmanuel, et on va surtout retenir que la brasserie est aujourd’hui une référence et le test qui suit vous en diras plus !

 

Un malheur n’arrive jamais sans sa bière

Cette bière présente une jolie couleur orange, trouble avec un petit peu de dépôt. Le tout est surplombé par une superbe mousse épaisse et persistante.

Le dépôt visible est normal, c’est une bière sur lie, la levure est ajoutée en sus pour que celle-ci continue de fermenter, ce qui fait que cette bière peut se garder plus de 2 ans !

L’odeur est à la fois très houblonnée et aussi plutôt épicée, un joli nez qui donne envie d’y gouter !

 

Une bière qui ne rend pas malheureux !

On a une attaque amère avec quelques notes d’agrumes, j’ai décelé de l’écorce d’orange et du citron pour ma part. La finale est comme son attaque, dotée d’une belle amertume.

 

En conclusion

Une bière finalement étonnante, je ne m’attendais pas à ce jeu de saveurs d’agrumes et une odeur aussi prononcée, elle a du caractère et fais d’elle une belle bière à déguster. Mais attention elle est forte par contre, ne prenez pas cette bière si vous savez que vous ne tenez pas l’alcool !

IMG_0343

Share Button

« »