IMG_3944 Mes amis nous allons aujourd’hui déguster une bière que vous avez sans doute dû voir dans la plupart des supermarchés, la fameuse bière du désert !

Cette bière est brassée par les brasseurs du Gayant, une brasserie que nous avions évoquée lors des tests de la Blonde du Ch’nord.

Cette brasserie est en fait née en 1919 du coté de Douai, c’est en fait le regroupement de plusieurs brasseries locales qui ont décidé de se regrouper suite à la première guerre mondiale. Elle sera reprise en 1954 et mettra au point la fameuse bière du démon (estampillée la plus forte du monde….mais ça c’était avant l’arrivée des petits trublions de Brew Dog ou Brewmeister). En 2010 un certain André Pecqueur, déjà propriétaire de la brasserie de Saint Omer, reprendra les brasseurs du Gayant et fera ainsi perdurer l’entreprise.

Aujourd’hui cette brasserie est devenue relativement connue du milieu, moins par les particuliers mais pourtant ce sont eux qui fabriquent la Goudale, la Triple secret des moines, la bière du démon, la Saint Landelin ou encore La divine ! Mais ce n’est pas tout, ce sont eux aussi qui brassent pour quelques grandes chaines de distribution comme Lidl en proposant la fameuse Blonde du Ch’nord (testée sur le site). D’ailleurs je tiens à préciser que lors des tests de ces bières, même si les bières se trouvent uniquement chez Lidl lors d’opérations spéciales, le résultat est vraiment très bon, évitez la bière low cost de chez eux, mais par contre goutez les bières qui viennent des brasseurs de Gayant, elles ont l’avantage d’être plutôt sympas, même si très classique !

Du coup nous allons nous attarder sur la bière du désert aujourd’hui, une Strong Ale à 7,2%.

 

Quand t’es dans le désert….

Au verre nous avons une mousse plutôt fine et persistante, la robe est claire, dorée et dotée d’une bonne carbonatation. Un visuel correct, classique mais agréable à la vue.

Le nez est assez porté sur le malt, les céréales essentiellement pour moi, sachant que cette bière est brassée avec du riz, l’odeur ne m’a pas surpris en vérité, la plupart des Ale brassée avec du riz ou du mais ont une odeur propre, en tout cas pour moi.

 

Privés de désert !

Le début en bouche est assez léger, le milieu est comme l’on pouvait s’y attendre, très porté sur les céréales, le tout se termine par une astringence moyenne et une finale sèche.

 

En conclusion

Cette bière est plus douce que je ne pensais, elle reste très classique mais elle fait le boulot, elle est rafraichissante et se veut très facile à boire. Nous sommes plus dans une bière qui se boit pour se rafraichir qu’une bière à déguster lentement pour moi, mais cela n’est pas péjoratif justement. Maintenant sachez-le, on passe dans de l’industriel, certes à petite échelle comparé à beaucoup d’autres mais la composition de la bière me gêne un petit peu par l’ajout d’antioxydants, on n’est pas dans du 100% naturel mais je suppose que la brasserie avait de bonnes raisons d’en ajouter. Je ne vais pas prendre cela de manière péjorative mais je vais tacher de voir un peu l’utilité de ces ajouts.

 IMG_3951

Share Button

« »