Amis du houblon, et amis Marseillais qui me lisent, nous allons aujourd’hui parler d’une autre bière Marseillaise, la Bhum 2017 de chez la brasserie Des Suds / Part Faite!

La brasserie Des Suds, vous connaissez, nous avons plusieurs fois parlé de leurs bières, mais aussi et plus récemment nous avions parlé de leur projet de houblon urbain avec Abricotoit, une initiative de plantation de houblons chez des particuliers, qui, en plantant chacun un ou plusieurs plants de houblons, allaient permettre la création d’une bière brassée avec des houblons issus à 100% de la récolte faites chez les marseillais.

Bien que Topito ait décrié ce projet comme un projet de gros alcooliques ce qui est faux (en même temps Topito hein…), c’est avant tout un projet écolo et assez sympa dont vous retrouverez le détail dans cet article.

 

Cette fois-ci, la récolte est donc passée, et nos deux amis ont donc enfin brasser leur bière marseillaise dont nous allons tout de suite vous parler.

 

Bhum, quand votre coeur fait Bhum

Nous retrouvons en premier, une belle mousse épaisse, persistante à la texture apparentée à de la dentelle, une très belle mousse qui recouvre une robe d’un jaune pâle aux reflets cuivrés qui s’agitent sous les bulles d’une très jolie carbonatation.

Au nez, on retrouve un mélange de malt et de notes florales assorties de quelques petites touches de houblon par vagues.

 

Houblon 100% avé l’accent

L’attaque en bouche se veut assez acidulée au départ, tout en restant agréable, une fois la petite pointe passée, on a un mélange de notes florales et d’agrumes en légèreté, pour ensuite se conclure sur une touche finale acidulée comme au départ et pour terminer sur une longueur en bouche correcte laissant une petite pointe sèche à la fin.

 

En conclusion

Nous restons ici sur un classique, sans révolutionner quoi que ce soit, on est ici sur un produit fini agréable et rafraîchissant. La principale chose qui démarque le produit est bien entendu le fait que les houblons soient 100% marseillais, cela reste une initiative très sympa qui permet aussi de faire connaître une plante au final très méconnue du grand public, tout en faisant la promotion du secteur brassicole local. En bref, attendons maintenant la récolte de 2018 🙂

 

Share Button

« »