IMG_0722Les amis on va aux USA aujourd’hui, avec une Sierra Nevada Stout !

Alors tout d’abord, on va parler de cette brasserie, la deuxième plus importante du pays, rien que ca !

La brasserie est née en 1979 à Chico en Californie, leurs créateurs sont Ken Grossman et Paul Camusi.

Le nom de la brasserie vient du fait que Grossman est un amoureux des randonnées dans les montagnes de la Sierra Nevada. L’aventure a commencée par un prêt de 50 000$ fait par les familles respectives, et la location d’un entrepôt de 280m². Le matériel est récupéré un peu partout dans la région, les cuves en cuivres, elles, ont été récupérées en deuxième main depuis l’Allemagne.

En Novembre 1980 est née la Pale Ale, le succès est au rendez vous, 950 barils sont vendus la première année, le double l’année suivante.

La brasserie s’occupe elle-même de sa distribution et son marketing, en dépits de quelques problèmes financiers, elle tient bon et en 1982 un journal de San Francisco met en valeur la bière, celle-ci étant vendue dans quelques restaurants réputés.

En 1987 la brasserie distribue 12000 barils par an dans 7 états,  l’année suivante ils s’agrandissent et sortent de nouvelles bières et ouvrent un restaurant. En 2000 la brasserie ouvre même une salle de concert ! Entretemps en 1998 Camusi prends sa retraite et vends ses parts à Grossman qui continue l’aventure.

En 2010, la brasserie s’associe avec l’Abbaye de Clairvaux Nouveau pour faire des bières de style trappiste belge, néanmoins la bière n’est toujours pas validée officiellement comme une bière trappiste par l’association trappiste internationale.

Aujourd’hui la brasserie compte 450 employés, une gamme d’une vingtaine de bières et presque 70 bières à cuvée temporaires et exceptionnelles qui sont nées depuis la création de cette brasserie.

En 2014, une seconde brasserie ouvrira ses portes sous le même style que la première, c’est-à-dire avec un restaurant, un magasin de souvenirs etc…

Aujourd’hui la brasserie est considérée comme une des brasseries les plus influentes du pays et a contribuée à l’essor des bières artisanales américaines dans les années 90.

Enfin il faut souligner que cette brasserie a une vocation écologique, elle est alimentée à l’énergie solaire, une station de recharge de véhicule électrique est également implantée dans la brasserie pour les employés. La brasserie recycle l’huile de ses cuisines pour faire du carburant pour ses camions de livraison,  et elle a fait un partenariat avec une entreprise pour faire de l’éthanol avec une partie de ses déchets, les grains non utilisés, eux, sont vendus à des éleveurs pour leurs animaux.

 

Aussi belle que la Sierra Nevada

Visuellement c’est une belle claque, surtout servie dans un verre adéquat je dois vous avouer, on dispose d’une magnifique mousse épaisse et très persistante.

Sa couleur est noire encre de chine, parfaitement monochrome et magnifique.

Pour l’odeur on sent bien l’alcool au départ mais en faisant un peu tourner on sent bien le malt torréfié très présent mais aussi des notes de caramel associée au café.

IMG_0707

Place au gout !

En bouche on sent un gout caramélisé assez léger au départ qui fait place à un gout de café qui reste en longueur tout le long de la dégustation et même après, le tout est assez doux, une astringence relativement faible qui confère à cette bière une douceur qui en font un excellent Stout.

 

En conclusion

Une bière visuellement superbe, finalement assez classique tout en restant supérieur à beaucoup d’autres, il n’en est pas moins que j’en espérais un peu plus au niveau des saveurs en fait, mais ne vous méprenez pas, je m’attendais en fait à un petit peu plus de caractère et pas un meilleur gout qui lui est déjà très bon. Ceci dit, cette bière est un bon départ pour commencer à étoffer leur gamme ! Je pense que la prochaine sera une Pale Ale mes amis !

 

 

IMG_0714

 

 

Share Button

« »