Aujourd’hui on, on va aller voir mon pays de cœur, l’Ecosse! 

J’y suis allé déjà 3 fois, et je n’ai pas fini d’y aller vu que nous avons de la famille sur place avec ma compagne, c’est un pays que je commence doucement à connaître et dans lequel je me vois bien vivre un jour pour tout vous dire. 

J’y suis allé en 2008 pour rendre visite à un ami et ce fut le coup de foudre, bien des années après, je suis parti en road trip avec des amis sur 15 jours à parcourir plus de 3000 km dans les Highlands en passant par les îles d’Islay, Mull, Jura, Skye, seule la pointe Nord et les îles les plus éloignées n’ont pas pu être explorées, mais nous avons pu voir de belles choses et découvrir de nombreuses brasseries. 

Sur la fin de notre boucle, nous sommes revenu sur Edimbourg en passant par la très jolie ville de St Andrews, et, sur place nous avons découvert une brasserie, la fameuse St Andrews Brewing Company, on s’est assis sur le port, on a regardé la mer et on déguster leurs bières.

C’est une brasserie qui date de 2012, qui a ouvert son bar l’année suivante et qui s’exporte dans quelques pays actuellement. Nous, nous en avons rapporté de notre voyage et la Crail Ale que nous allons déguster ensemble, vient de ce fameux voyage…. Alors c’est parti pour un petit tour en Ecosse, ca tombe bien, au moment ou j’écris, je reviens encore de là bas il y a quelques jours pour un mariage ou je portais un kilt et je buvais des bières… autant vous dire que l’envie de vous faire partager un peu de ce doux pays est encore plus forte après cette expérience.

Alors, c’est parti, direction St Andrews pour une Crail Ale ! 

 

Highland to Hell

On débute notre dégustation par verser notre belle écossaise dans un verre et nous observons une mousse fine qui s’en va aussi vite que le Soleil des Highlands, elle laisse orpheline une robe cuivrée et trouble dotée d’une carbonatation moyenne, juste ce qu’il faut.

Au nez, point de tourbe, un subtil mélange de malt de fruits jaunes, une belle odeur, douce qui plait beaucoup.

 

Steak Tartan

En bouche on retrouve de la douceur et le malt, le fruit est plus léger mais on le ressent. La finale est assez courte et légèrement houblonnée qui confère un tout assez rafraichissant et bon qui, même en restant classique, nous offre un très beau moment de dégustation, idéal à savourer en observant les magnifiques paysages de mon pays de coeur.

 

En conclusion

Une belle bière, mais encore plus, allez la boire sur place car St Andrews vaut le détour, tout comme l’ensemble du pays, alors si vous voulez passer un bon moment brassicole, allez carrément sur place et oubliez Brewdog cinq minutes pour découvrir d’autres brasseurs du coin plus petits mais avec un grand talent.

Share Button

«