IMG_6167Retournons un peu chez moi, à Marseille chez les copains de la Minotte après un festival Provence Bière Connexion riche en émotion et rencontre !

Max et Laurent, je ne vous les présente plus, Max est au brassage, Laurent est plutôt sur la com’, nos deux amis ne sont pas avares en idées pour faire de nouvelles recettes, et il faut le dire, Max est quelqu’un d’assez exigeant avec ses recettes, de ce fait, il n’est pas impossible que la bière que je teste aujourd’hui, soit aujourd’hui légèrement différente suite à des ajustements dans la recette !

Et encore une fois, les amis, mon ressenti ne sera sans doute pas le vôtre, donc justement, goutez et partagez avec moi ce qui vous a plu ou non dans les bières qui passent sur ce site !

Donc, nous sommes sur une bière Brune, après une bière de Noel, testée en Avril (oui je me fiche des saisons, la bière est plus importante !), nous allons rester sur des robes sombres avant d’aller plus tard sur des bières plus adaptées aux beaux jours on va dire.

 

Une Minotte qui deviendra grande

Visuellement, c’est pour moi du sans faute, étant un grand amateur de bières brune, je ne peux que m’incliner face à une bière qui m’accueille avec une mousse épaisse de couleur Ivoire, avec une texture crémeuse et très belle robe noire parfaite.

Au nez, nous sommes sur du malt torréfié mais aussi sur de jolies notes épicées, de caramel en légèreté et de fruits confits, un savant mélange qui donne envie.

Un peu de douceur dans ce monde de Brune

Le début de la dégustation est très doux, on reconnait ici la patte justement de Max qui se veut dans une démarche de douceur dans ses recettes en général. Le coté torréfié se fait assez vite ressentir pour notre plus grande joie avant de doucement faire de la place à de jolies notes de caramel pour terminer sur une amertume très légère, une belle longueur en bouche, et même un petit côté fumé très agréable sur la toute fin, bien que cela soit très léger et que vous puissiez ne pas le ressentir de votre côté.

 

En conclusion

Encore une fois, je ne suis pas déçu du savoir-faire de mes camarades marseillais, on peut m’accuser de chauvinisme, et je le comprends, mais je ne vais pas dire du mal de quelque chose de bien pour rentrer dans le moule et croyez-moi, vu le niveau d’exigences de la brasserie envers ses recettes, c’est tout à fait logique que les produits qui sortent soient aussi bien aboutis ! Bref, si vous aimez les bières Brunes marseillaises, allez-y ! En plus c’est quasiment la seule actuellement si on exclut la bière de Noel de nos amis de la Plaine !

IMG_6170

Share Button

« »