IMG_3624Les amis nous allons nous attarder sur une seconde bière de chez Mikkeller, une brasserie, ou plutôt un brasseur dont je n’ai testé que la Kiin Kiin pour le moment, mais d’autres encore viendront !

Déjà qui est Mikkeller ? Ce n’est pas une brasserie à proprement parler en fait, il s’agit d’un brasseur dit « tzigane » (Gipsy Brewer). Dans le test de la Kiin Kiin je l’avais appelé « brasseur itinérant », ce qui n’est pas faut mais n’est pas non plus le terme habituel.

Pour vous situer, notre ami brasseur élabore ses recettes et les brasse chez les autres, mais il ne les donne pas à brasser contrairement à d’autres, il les fait lui-même. En France nous avons Hakim T. qui produit entre la Milk Chocolate Stout récemment testée, ou encore la Belle Tourbée par exemple.

Lors du test de la Kiin Kiin nous avions déjà fait un bon petit topo sur qui est Mikkeller donc je vous invite à lire le test de celui-ci, néanmoins je voulais faire une petite parenthèse, encore une fois, sur ce qu’était un brasseur tzigane.

Nous allons donc nous pencher sur une Koppi Coffee IPA, une bière donc India Pale Ale qui est brassée avec du café, du Guji.

Le Guji est une variété de café provenant d’Ethiopie, Guji est aussi le nom d’une région du pays nommée par rapport à une tribu. Du coup c’est un challenge intéressant pour le brasseur, arriver à nous faire sentir du café dans un style de bière souvent dominé par le houblon et les notes d’agrumes.

 

Un café au houblon garçon !

Notre belle IPA nous propose une mousse assez fine mais qui dure au verre, sa robe est assez trouble et d’une couleur marron, terreuse je dirais, une belle couleur qui pourrait un peu faire penser au café justement.

L’odeur est d’une belle complexité, on ressent, dans un équilibre parfait, des notes de café, d’agrumes, de houblon mais aussi de pin. Une odeur vraiment magnifique et très bien établie.

 

Houblon vs Café

L’attaque est légèrement acide puis monte progressivement sur le houblon qui se ressent très rapidement, on se dit que le café ne se montrera pas justement, dominé par un houblon trop présent à cause principalement du style de cette bière qui veut ça….et bien non ! Le houblon monte crescendo mais s’effondre d’un seul coup pour laisser la place à des arômes de café exceptionnelles. Le tout fournit une finale plus douce que prévue mais avec toujours du houblon présent confèrent ainsi une longueur en bouche magnifiquement portée sur  le café tout en possédant une astringence houblonnée et non caféinée. Pour moi une sacré prouesse !

 

En conclusion

Mikkeller encore une fois ne déçoit pas, je ne m’y connais pas encore en brassage mais je dois avouer que nous pondre une IPA de la sorte est une belle prouesse, visuel parfait, odeur complexe et équilibrée, gout parfaitement bien orchestré, à croire que tout est finalement contrôlé par un chef d’orchestre qui fait venir les notes de musiques quand il le faut pour vous donner des frissons.

Bref, si vous aimez les IPA, foncez !

IMG_3634

Share Button

« »