IMG_3353Retournons encore une fois en Ecosse pour voir nos amis de chez Brewdog avec une Brixton Porter !

Nul besoin de vous présenter encore une fois nos amis de chez Brewdog, leur bières sont largement exposées et puis leur gamme sans cesse renouvelée, du coup il y a matière à faire énormément de tests avec eux.

Cette fois ci nous allons nous diriger vers une Porter et voir un peu ce qu’ils nous ont concoctés, car il faut savoir que Brewdog à pour habitude de surprendre, le classique chez eux c’est visiblement quelque chose d’interdit quand on goute leurs bières, alors je me pose la question concernant cette Porter….allons voir cela…

Visuellement parfaite

Au verre nous avons là une belle mousse crémeuse et blanc cassé, elle reste au verre et protège fermement une robe noire comme de l’encre de Chine.

L’odeur est un savant mélange de chocolat noir, de fruits noirs et de malt torréfié, autrement dit une odeur travaillée, équilibrée, moyennement complexe et qui en devient très vite alléchante pour la suite.

 

Un jeu de mot avec Brixton, quelqu’un ? Je ne trouve pas !

L’attaque est moyenne, ni trop douce, ni trop agressive, le chocolat arrive en début de dégustation pour laisser la place au café et au grillé de manière harmonieuse, on dirait un morphing qui s’opère au palais, et la petite touche de nos amis arrive à ce moment-là : l’amertume ! On a une très belle astringence suivie d’une belle longueur en bouche !

 

En conclusion

Une magnifique Porter, en fait c’est même déroutant, j’exagère sans doute mais en la buvant je me disais qu’elle avait presque le caractère d’une Imperial Stout mais avec la légèreté d’une Brown Ale, évidemment c’est une image, mais le caractère allié à sa légèreté est vraiment quelque chose d’étonnant la première fois !

IMG_3356

Share Button

« »