Me revoici les amis!

Une longue absence dûe à des congés bien mérités (oui oui je m’auto-congratule), et je vous parle d’une bière testée le jour d’Halloween (et publiée…. Vers Noel….ouais ok, je suis pas très bon sur le timing j’avoue).

Là on va sur du classique de Halloween, une Pumpkin Ale, et cette année on se dirige vers le pays de cette fête, les USA!

Notre amie est brassée par la brasserie Blue Point, située dans l’Etat de New York, une brasserie née en 1998 sous l’initiative heureuse de Max Burford et Pete Cotter, 2 amis brasseurs amateurs qui se sont lancés dans l’aventure.

Le succès est au rendez-vous et les bières se vendent comme des petits pains dans une bonne quinzaine d’états différents. La progression est telle, que le groupe Anheuser-Busch InBev (voila un truc qui fait peur pour Halloween tiens!) voit d’un oeil intéressé nos amis et, fort de leur stratégie de conquête du marché des microbrasseries, proposent en 2014 de racheter la brasserie, sous certaines conditions, et pour la modique somme de 24 millions de $.

Bien entendu, ce rachat a permis à la brasserie de se développer, et augmenter sa production et sa visibilité, si bien que nous arrivons à la trouver en France.

Pour le rachat par un grand groupe, cela se discute, et j’en parlerais dans un article prochainement, mais fort est de constater, que bien qu’un rachat soit fait, ce n’est marqué nulle part quand on va sur le site, un rachat, certes, annoncé mais qui reste assez discret au final, mais je n’ai pas d’élément pour juger si oui ou non, ce rachat a eu un effet sur la qualité de leurs bières.

Maintenant, passons aux choses sérieuses!

 

Une citrouille rentrée dans un verre?

Notre belle cucurbitacée liquide nous propose une belle mousse onctueuse, semi épaisse qui résiste peu à une sortie de bouteille, toutefois, elle nous laisse voir une belle robe claire, d’une couleur cuivrée superbe avec de très jolis reflets et une carbonatation faible.

Au nez on est sur un très beau mélange de saveurs, du clou de girofles, de la muscade, de la cannelle et bien sur de la citrouille, une ensemble parfaitement équilibré qui nous donne envie de plonger les lèvres et goûter!

 

L’étrange Bière de Monsieur Jack

Le début de notre dégustation est très doux, on commence par sentir la citrouille, puis la muscade perfectionne le tout en donnant une certaine rondeur à la bière qui doucement se termine sur une pointe portée sur le clou de girofles, assez sèche qui amène une faible amertume.

 

En conclusion

Une très belle réussite, l’équilibre olfactif et gustatif est parfait pour moi, la bière n’en fais pas trop, mais elle ne nous laisse pas sur notre soif ( et notre faim), on retrouve ici un savant mélange de saveurs qui arrive à se balancer dans le palais sans jamais créer de court-circuitages gustatifs qui pourraient amener à un écoeurement sur le long terme, non, ici on est sur un produit de bonne qualité, parfait pour un jour comme celui d’Halloween, collant au thème sans aucun accroc.

Share Button

« »