IMG_5987Aujourd’hui nous allons parler d’une bière italienne ramenée par de très bons amis qui ont visité l’exposition universelle de Milan l’année dernière !

Il s’agit de la Forst, dont la brasserie éponyme a été fondée en 1857 à Merano par Johann Wallnofer et Franz Tappeiner.

Plus tard, en 1863, un entrepreneur du nom de Josef Fuchs, rachètera l’entreprise et la fera grossir pour en faire ce qu’elle est aujourd’hui, c’est-à-dire une brasserie relativement industrialisée (700 000hl par an) mais qui est restée aux mains de la famille.

Aujourd’hui la brasserie se situe à Algund, dans le Sud-Tyrol en Italie, tout près de la frontière.

La brasserie a d’ailleurs acquis la brasserie Menabrea (dont nous avions testé l’une de leurs bières),  et produit une gamme d’environ dix références.

Nous allons parler de la FORST KRONEN, la plus répandue de la brasserie.

 

Est-ce que la Kronen bourre ?

Voilà, après ce jeu de mot débile je me retire du monde de l’humour, ou pas.

Au verre on retrouve une mousse fine et peu persistante qui laisse découvrir une robe claire et dorée à la carbonatation moyennement prononcée.

Au nez on est sur du malt, du malt bien omniprésent qui s’impose sur tout ce qui pourrait être possible en odeur selon moi.

 

Forst in line

Au gout on est sur du pur classique, un gout malté qui monte crescendo, une longueur en bouche faible, une amertume des plus basiques, pas grand-chose à signaler ici

 

En conclusion

Une bière standard, un générique des plus basique qui saura satisfaire votre curiosité plutôt que votre palais, elle fera son boulot si vous êtes assoiffés, mais elle ne vous organisera pas une fête dans vos papilles, ca, c’est une garantie.

IMG_5988

Share Button

« »