IMG_9976Direction la Belgique pour une bière Kriek de la brasserie Verhaeghe Vichte, une petite brasserie familiale qui date de 1885.

Le fondateur n’est autre que Paul Verhaeghe, il eut une très bonne activité économique jusqu’à la première guerre mondiale. Dès lors, il cessa son activité suite à l’appel du gouvernement Belge de résister économiquement en arrêtant la production pour contester l’occupation Allemande.

Les Allemands ont répondus en démantelant la brasserie, ni plus ni moins….  Il aura fallu 4 ans pour que la brasserie refasse surface, malheureusement, elle avait perdu toute sa clientèle et se retrouvait face à un marché qui avait changé sans l’attendre.

Les années qui suivirent la faille fit face aux difficultés, mais elle parvint à survivre. Aujourd’hui la brasserie existe toujours et nous propose des produits de très bonne qualité, son plus gros succès est la Duchesse de Bourgogne.

La production est aujourd’hui faible mais s’exporte, on a ici une vraie culture de la qualité sur la quantité.

Alors nous n’allons pas nous occuper de la Duchesse, mais de la Kriek.

 

Hey ça te dit une Echt…une Echt Kire….bon tu veux une bière à la cerise ?

On a ici une bière brassée avec de vrais cerises et vieillie en cuves de chêne, ce qui nous offre dans le verre une jolie mousse fine qui dure, recouvrant une robe trouble et rouge avec de jolis reflets rubis.

L’odeur est très bonne, pas trop sucrée, juste ce qu’il faut, on voit qu’il n’y a aucun ajout de quoique ce soit ici, on a que du naturel. On a de jolies notes boisées qui accompagnent l’odeur de cerise. On peut parfois comparer l’odeur à celle d’un bon champagne rosé, mais attention on a pas ici affaire à une base de Lambic mais une base de brune, une rouge-brune en fait.

 

Apres la Bacchus, ma deuxième Kriek favorite

Oubliez les Kriek industrielles, goutez moi plutôt ça ! Une attaque légèrement acide avec le sucre qui arrive doucement avec la cerise, le tout se termine magistralement avec une astringence prononcée mais pas de là à nous faire grimacer. Bref un bel équilibre !

 

En conclusion

La seconde favorite pour moi après Bacchus, de même que pour ma compagne de dégustation ce jour-là, on a ici un produit naturel et bien fichu, le gout n’est pas écœurant, très agréable et peut, pour moi, servir largement de dessert lors d’un bon repas.

 

IMG_9980

Share Button

« »