C’est l’été. Nous sommes restés enfermés tout le printemps et déjà le temps des cocktails de l’été au soleil sur une terrasse relativement bondée est venu. Même si nos apéritifs ensoleillés ressemblent parfois un peu à un bal masqué (ohé ohé), on s’imagine bien faire faux bond à nos cannettes et bouteilles d’élixirs houblonnés pour goûter à des boissons colorées associées à l’été et aux vacances.

Ne fuyez pas, on ne va pas virer en Gin-Tonic Lantern tout de suite ! On va causer Margarita en fait. Pas le cocktail à base de tequila, citron vert et sel bien frais, mais la Margarita Lime Gose de TrimTab Brewing. Bien sûr, vous devinez à la lecture de cette introduction qu’il y a tout de même un rapport avec cette fameuse boisson estivale…

 

Who’s you gonna call ? Gose-Busters !

Ce n’est pas la première Gose qui joue sur les similitudes avec la margarita. J’ai par exemple déjà vu passer la Margarita in Gose de Second Self Brewing d’Atlanta mais c’est la première fois que je goûte ce type assez précis de bière. Dès l’ouverture de la canette, le citron vert embaume. A l’arrivée dans le verre, la mousse est belle mais légère et n’accroche pas le verre. La robe est quant à elle relativement trouble et assez orangée. La couleur surprend un peu en regard des tons très pastel et la promesse estivale du packaging.

Au nez, c’est citron vert à tous les étages ! Bon j’avoue, il fait chaud : je file à l’étape dégustation. La première gorgée surprend et me ramène immédiatement au fameux cocktail ! L’acidité à l’attaque donne l’impression que la boisson est bien plus alcoolisée qu’elle ne l’est. Ajoutez à cela le sel rose hyper présent et l’illusion est parfaite ! Assez bluffant ! Très rafraîchissante et très estivale, cette fameuse bière a néanmoins comme léger souci la persistance de la force du goût salé, qui nécessitera de la déguster en accompagnement d’un grignotage un peu plus fade ou très épicé.

Sweet Home Alabama !

Néanmoins, le pari est pour moi assez réussi pour TrimTab Brewing : on est dans la bière ET on est dans la margarita. Avec cette recette alliant sel rose, citron vert et clémentine, on retrouve les sensations mais avec une boisson qui ne titre que 5% d’alcool. En fouillant un peu, j’ai pu voir que la même brasserie disposait d’une variante « blood orange » (orange sanguine) que je serai curieux d’expérimenter.

Je viens de découvrir cette brasserie américaine de Birmingham (Alabama) fondée en 2013 par Harris Stewart via cette bière. Je suis clairement curieux de tester une de leurs 14 IPA en gamme. Et je soupçonne que leur gamme de 11 Imperial Sour inspirées de cocktails peut réserver quelques bonnes surprises bien que je ne sois pas un grand spécialiste ni grand fanatique du style…

Share Button

« »