Retour chez la brasserie du Dauphiné, chez Mandrin, notre ami contrebandier dont nous avions conté l’histoire lors de notre test de la Mandrin Réglisse!

Ici nous sommes sur une bière encore originale, puisqu’elle est brassée avec du sapin! Plus précisément des aiguilles de sapin!

Le style n’est pas nouveau, certaines brasseries le font déjà MAIS, il faut souligner que très peu se sont aventurés sur ce terrain en France!

Et bien ce sacré Mandrin l’a fait!

Ca sent le sapin!

Visuellement nous retrouvons ici une belle robe trouble, d’une parure cuivrée à la carbonatation faible, recouverte par une belle mousse épaisse et persistante d’une belle texture crémeuse.

Au nez, on est sur du boisé, légèrement résineux, on reconnaît ici l’emploi d’aiguilles de sapin lors du brassage, mais on a ici aussi une note maltée et sucrée se rapprochant légèrement du caramel.

Mon beau Mandrin, roi des sapins!

La dégustation commence en douceur, on ressent bien les saveur boisées du sapin, mélangées parfaitement avec des notes caramélisées le tout dans une rondeur sans faille et parfaitement équilibrée qui termine par une finale peu amère et très onctueuse!

En conclusion

Une belle surprise, très originale, bien équilibrée et vraiment dotée d’un équilibre sans faille, on peut dire que Mandrin a encore fait des siennes, et ce n’est pas pour nous déplaire!

Share Button

« »