IMG_4269Aujourd’hui nous allons passer un instant bucolique avec une petite merveille de la brasserie Mélusine.

Nous avions déjà évoqué cette brasserie lors du test de la Nonette mais aussi lors du test de la bière à la châtaigne de la brasserie Canardou rachetée par Mélusine justement. D’ailleurs cette bière à la châtaigne n’existe plus.

Suite à mon test de cette bière justement, la brasserie avait commenté l’article en éclairant un peu sur ce rachat et la nouvelle gamme. La bière que nous testons aujourd’hui est la remplaçante directe, dans la gamme bio, de cette bière appelée Biera Amb Castanha. En effet, Mélusine ne parvenait pas à avoir un gout de châtaigne suffisant à leurs gouts (je l’avais moi-même décelé en comparant avec d’autres que j’avais gouté) alors ils ont choisi de changer totalement de voie.

Ils ont donc crée cette bière blanche, brassée avec des pétales de roses et récompensées au salon de l’agriculture par une médaille d’or en 2013, et vous allez comprendre pourquoi les amis !

J’ai bu cette bière pour la première fois à Paris chez l’un de mes meilleur ami fan de bières, si vous la cherchez elle est disponible dans les grandes enseignes de magasins Bio.

 

C’est la rose l’important

Visuellement on a ici une mousse assez épaisse dans le verre, très jolie, qui persiste et protège une belle robe dorée et claire. La bière est dynamique, la carbonatation élevée sans aller dans l’excès bien entendu.

Au nez on a une belle odeur de fleur, mais une odeur légère, comme une fleur justement, pas une saturation de saveurs fleuries totalement artificielles. On décèle aussi quelques petites touches houblonnées, une odeur qui semble simple mais finalement assez complexe de par son bel équilibre olfactif.

 

Ça s’arrose ! (désolé pas trouvé mieux comme jeux de mots…)

Au gout on a ici quelque chose de génial, le début est doux, très doux même, s’en suit une superbe saveur de rose qui ne nous écœure pas justement, elle est proportionnée, légère et s’arrête juste au bon moment pour laisser place au houblon qui termine notre dégustation par une astringence très fine, très légère qui résulte en une longueur en bouche très courte.

 

En conclusion

Une merveille ! J’ai tout bonnement adoré, ce n’est pas la première fois que je goute cette bière d’ailleurs, mais encore une fois je ne m’en lasse pas ! On peut dire que cette bière saura plaire à la gente féminine, tout du moins les débutantes à la bière qui ont encore du mal avec l’astringence justement, elle saura faire voir à certaines que la pauvre Kriek chimique servie dans le bar est une atrocité en comparaison de ce velours que constitue cette Love & Flowers pour vos papille !

D’ailleurs ma partenaire de dégustation fut très réticente en la goutant justement, n’étant pas fan de la Rose, elle a adoré cette bière alors qu’elle partait déjà d’une certaine réticence au produit et son ingrédient principal, ou tout du moins primordial.

En bref, une belle découverte ! A prendre d’urgence dans votre cave !

 IMG_4275

Share Button

« »