IMG_2827Je je je suis Libertine ! Je suis une bonne bière !

 

Vous l’aurez compris, sous cet air de la chanson phare de Mylène Farmer, dont je ne suis pas du tout fan mais ça vous vous en fichez un peu, nous allons déguster une bière blonde dénommé La Libertine !

Cette bière nous vient du Tarn, de la brasserie des vignes, qui est née en 2005 grâce à Stéphane Dumeynieu, un ancien professeur de physique chimie.

La brasserie produit environ 220hl par an.

Cette brasserie fais quelque chose de très rare chez nous, de la fermentation spontanée et elle se débrouille plutôt pas mal je dois vous avouer !
Alors pour pas vous laisser en plan, je vais vous expliquer ce que c’est cette fameuse fermentation spontanée dans un article sur la fermentation à paraitre prochainement, comme cela vous aurez une idée précise du sujet !

J’aime beaucoup cette brasserie aussi pour ses bouteilles et ses noms : La clandestine, La Délinquante, La Libertine, la Calabrune, la Toutoblack….. Et les étiquettes ont de très jolies illustrations, un esprit bande dessinée très agréable à voir, l’auteur se nomme Serge Fiedos.

La libertine, la bière préférée de DSK

Notre chère amie houblonnée nous offre une mousse plutôt consistante et persistante, recouvrant élégamment un liquide doré, trouble avec un léger dépôt le tout agrémenté d’une bonne carbonatation.

L’odeur oscille entre le sucre du fruit, et l’acidité de l’agrume comme le citron vert ou le pamplemousse, ce qui je vous l’avoue, m’intrigue et me donne envie !

 

C’est pas évident de faire un jeu de mot avec le mot « Tarn » en fait

Au gout, on a une attaque légère mais un peu acide, sans doute à cause de cette fameuse fermentation spontanée qui est en général utilisée pour les Lambic qui procurent aussi ce type d’acidité. Attention, ne vous méprenez pas, c’est une acidité légère et agréable, on n’est pas sur un bonbon type « tête brulée » !

Le milieu nous offre des notes d’agrume, plus du pamplemousse pour ma part. La finale est dotée d’une forte astringence, très agréable et une belle longueur en bouche.

 

En conclusion

Première bière de cette brasserie sur le site et déjà une réussite, son acidité et son amertume ont su me convaincre, et je dois vous avouer que bien que ne le revendiquant pas du tout, je trouve même que parfois on a l’impression de boire une IPA légère, ce qui n’est pas pour me déplaire !

 

 IMG_2828

Share Button

« »