cagole

Je commence par un petit article sur la Cagole, pour le simple fait que je suis marseillais et que (théoriquement) c’est la bière de chez moi.

Bon je vais être franc avec vous ce n’est pas du tout ma bière favorite, je dirais qu’elle est en fait très ordinaire, son originalité c’est surtout son activité marketing et son packaging.

Une bière Marseillaise mais Tchèque?

Le problème c’est que c’est assez mensonger au départ, on vous fait croire que c’est la bière brassée à Marseille mais en vérité elle est faites en République Tchèque à 80% près de Prague, d’autres sources disent que suite à la polémique suscitée par cela justement, elle serait faite désormais en France mais… à Lille (d’ailleurs sur la bouteille vous verrez la mention fabriquée en France désormais).

Néanmoins je suppose que la polémique est toujours en cours car le site officiel parle d’une ouverture prochaine d’une micro brasserie dans le quartier du panier (au Printemps), je pense que leur production va se diviser sans doute en deux temps, une micro brasserie pour les touristes et une brasserie industrielle pour les grandes surfaces, sauf que cette micro brasserie n’a, et n’existera jamais, on est ici sur une bière dite mensongère malheureusement.

Pour la petite histoire la bière a en effet commencée dans le sud mais l’ampleur du phénomène a fait que la société a décidé de faire face à la demande en faisant une joint venture avec une brasserie tchèque (la brasserie de Nymburk) car la production serait de 2 millions de bouteilles par an, forcement on comprend qu’initialement 80% de la production soit faite là bas.

Ensuite, face aux polémiques, la bière est maintenant brassée dans le Nord de la France, mais tout reste relativement mensonger.

 

La bière sinon elle vaut quoi?

Que dire sur la bière en elle même? Et bien elle a du succès mais surtout pour son nom, car même si c’est une Pils correcte au départ on n’est pas face à une excellente blonde allemande ou belge. En vérité c’est une bière qui accompagne un apéro à la plage, en terrasse avec des amis, elle joue son rôle à merveille en fait sur ce plan.

Ne comptez pas sur elle pour en faire une bière de dégustation originale ou juste sublimement bonne, on est sur du basique pur et dur.

Il existe une déclinaison en bière blanche qui est assez correcte mais là encore vous ne surpasserez pas une vraie blanche artisanale.

Mais il parait (mais je n’ai pas la certitude) que des déclinaisons seraient en préparation ou envisagée comme des bières avec des touches d’Anis (histoire de rappeler le bon vieux Pastis) du marc, une version ambrée ou encore avec de la figue et du pistou.

 

 

En conclusion

Je dirais que étant amateur d’économie et marketing (je ne suis pas qu’un passionné de bière je bosse aussi dans l’import export 😀 ) j’admire la brillante idée des deux créateurs qui ont su exploiter un filon encore vièrge avec la bière qui est l’amour des marseillais pour tout ce qui est attrait à leur région.

Ils ont su réagir face à la demande avec efficacité et jouer à mort sur les produits dérivés et pour cela je dis bravo pour la partie financière de la chose.

Sur la bière directement je suis plutôt contre, vendre une bière locale en mentant au client, ca ne passe pas donc je ne conseille pas vraiment cette bière si vous voulez vraiment gouter du produit local, on a de quoi faire à Marseille désormais!

Ps: attention à la cagole du site officiel qui va vous enerver si vous n’aimez pas ce genre de filles 😉

 

Source: http://www.lacagole.com/sommaire.htm

 

Share Button

« »