burgonde

Aujourd’hui je vais vous parler d’une bière spéciale qui m’a véritablement étonné : La Burgonde de Rouget de l’Isle

 

Aux armes citoyens !

Alors on va commencer par la brasserie du Jura, la brasserie Rouget de l’Isle. Quelques mots sur cette sympathique brasserie dont je possède je pense la quasi-intégralité des bières que je vous testerais au fur et à mesure (et il sera donc inutile de revenir sur la brasserie sinon vous allez en avoir marre vu la quantité de bières qu’ils font…).

C’est en 1994 que Bruno Mangin redonne du souffle aux brasseries de Franche Comté en déclin qui étaient pourtant 83 au début du XXe siècle. La brasserie est située à Bletterans dans le Jura, village où vivait notre fameux Rouget de l’Isle, compositeur de « la marseillaise » notre hymne national que vous avez du entendre entre deux sifflements dans les stades.

Cette brasserie propose une tres large gamme de bière, plus d’une quinzaine, mais pas toutes sont dispos sur leur site officiel, je ne vois pas la Burgonde par exemple. Chaque année il y a des nouveautés qui en remplacent d’autres et d’autres bières reviennent l’année suivante donc une bière goutée une année ne sera plus de ce monde l’année qui suivra malheureusement.

Vous pouvez vous rendre sur place pour visiter et même y acheter leur whisky, qui au passage, si il est comme celui que j’ai gouté récemment venant du Jura, doit valoir un sacré détour !

Je vais deux fois par an au salon des vignerons de Marseille leur acheter un coffret de la gamme du moment (une douzaine de bières différentes) et je ne suis jamais déçu ! Ce sont les seuls brasseurs présents au salon SAVIM de Marseille ou je vais pour faire le plein de vin avec ma bien aimée (qui est une grande fan d’œnologie au passage).

 

Rouget de l’Isle, Marseillaise et Cassis

Alors parlons un peu de la Burgonde tant que nous y sommes ! C’est une bière blanche aromatisée au Cassis à 6% (ce qui en fait une bière moyenne et tres rafraichissante). Alors je me méfie souvent des bières aromatisée, les Hoegaarden rosées et autres Kriek à la con que l’on sert à tout va bourrées d’arômes artificiels me rebutent systématiquement.

Là on sent tres vite que l’on n’a pas affaire à un produit à grande échelle industrielle, une fois versée dans votre verre il se dégage une mousse onctueuse (rappelant la bière blanche directement pour moi) et surtout une belle odeur fruitée.

La couleur teinte entre le orange et le rouge, une belle couleur cuivrée mais qui reste trouble. Si vous voulez, une bière ambrée aura une couleur similaire mais sera transparente, ce qui caractérise les bières blanche (spéciales ou non) c’est qu’elles sont troubles, ce n’est pas une anomalie, ca ne veut pas dire qu’elle est mauvaise, c’est sa composition et sa nature qui veut ca et qui la caractérise (entre autre bien sur..) des autres types de bières. Ici on retrouve donc une belle couleur cuivrée tout en restant trouble au verre histoire de bien nous rappeler qu’elle est blanche à la base.

Sur le plan olfactif on ressent une belle odeur de Cassis très dominante, pour tout dire on ne sent que ca, pour ma part en tout cas au moment de ma dégustation. Souvent une bière spéciale comme cela va dégager une seule odeur très distincte (ce qui est volontaire et vous le verrez avec les Bourganel qui arriveront cette semaine également) tandis que des bières plus ordinaires dégagerons plusieurs saveurs différentes en même temps (caramel, banane, café, abricot, fruit sec etc …)

 

Buvez 5 fruits et légumes par jour ? On va commencer par une bière fruitée….

Maintenant place à la dégustation !

Alors tant l’odeur du cassis est dominante, le gout du cassis lui aussi est très présent. On ressent très vite le cassis au gout et les bulles qui pétillent en même temps sur votre palais. La fin de bouche dégage une belle fraicheur typique des bières blanches et l’amertume de fin de bouche se fait sentir assez tardivement je trouve et de façon légère.

Le gout fruité qui se dégage est relativement bien équilibré et on ressent bien que ceci n’est pas une vulgaire bière aromatisé par divers procédés chimiques… en effet la bière est fruitée mais pas sucrée ce qui la rend si exceptionnelle et lui donne tout son respect.

 

En conclusion

La Burgonde est une très belle alternative à une blanche classique, vous pouvez la boire en apéritif ou bien avec un bon petit dessert, son gout vous ravira à coup sur je pense et ceux qui n’aiment ni la bière ni la Kriek pourraient être séduits par cette boisson.

 

Ne partez pas de suite, il reste encore beaucoup de bière Rouget de l’Isle à tester dans les prochaines semaines !

burgonde 2

Share Button

« »