BostonLagerPintGlassC’est sur ce petit clin d’œil aux Dropkick Murphy’s que je vais vous parler aujourd’hui de la Samuel Adam’s Boston Lager les amis.

 

C’est qui ce Samuel Adams ?

Alors petit truc avant de commencer, sachez que le nom n’est pas anodin, il s’agit d’un héros américain considéré comme l’un des fondateurs des USA qui fut philosophe, écrivain et homme politique. Il vécut relativement vieux, de 1722 à 1803 et a commencé sa vie professionnelle comme brasseur quand il était jeune (plutôt fun non ?).

C’est quoi une Lager ?

Je vais vous dire un peu ce qu’est une Lager en quelques mots car il est vrai que je vous parle de pas mal de bière mais que peut être je vous noie dans les variétés que propose la bière (allez au début des articles du blog et vous aurez un lien utile pour vous aider).

Alors voila, pour faire simple une Lager est une bière à fermentation basse fabriquée à partir de levure. La maturation est plutôt longue et peut durer plusieurs semaines (plusieurs mois avant l’arrivée des technologies génie-thermique actuelle). La levure (ce petit organisme magique dont je vous parlerais prochainement) agit dans la partie basse de la cuve de fermentation à basse température et permet de faire ressortir des bières aux saveurs relativement épurées.

 

Un petit mot sur la brasserie

La brasserie est la Boston Beer Company, une des rares brasseries à commercialiser des bières spéciales dans le pays. La marque Samuel Adams fut lancée en 1984 lorsque la société décida de limiter sa production aux brasseurs principaux qui avaient une capacité excédentaire.

La petite originalité de cette brasserie est que chaque année elle organise un concours de brassage parmi ses employés et la bière du vainqueur est distribuée sur le marché ainsi que celle ayant remporté des concours nationaux amateurs. Riche idée pour garder de la surprise dans sa gamme !

 

Maintenant place à la dégustation en commençant par le nez

Alors lorsque l’on verse la Boston Lager on perçoit une belle couleur cuivrée, orangée. Il faut savoir que cette bière est brassée avec deux malts différents et deux variétés de houblons différents venus tout droit d’Allemagne : l’Hallertau Mittelfruh et le Tettnang Tettnanger.

Au nez je dois vous avouer que son odeur est légère et j’ai du m’y reprendre deux fois pour bien déceler mes impressions,  l’odeur qui se dégage est plutôt une odeur de caramel aux premiers abords ainsi que de fruits, de l’abricot par exemple mais à faible dose, le caramel est dominant en senteur pour moi.

 

A boire !

Maintenant place au fameux et célèbre lever du coude dédié à Sam Adams !

La bière est très aromatique, sa légèreté en odeur est presque impressionnante quand on la goute car c’est tout un contraste qui s’opère ! On ressent rapidement le caramel que l’on sentait au départ,  quelques légères notes d’orange (ce qui corrobore un peu avec les petites effluves ressemblant à de l’abricot). On comprend pourquoi la Sam Adams est une Lager qui a su s’imposer il y a 28ans par rapport à ses concurrentes fades.

Sa longueur en bouche est très intéressante, l’amertume en fin de bouche se ressent mais ne vous attaque pas, le gout reste lisse et cohérent.

 

En conclusion

Cette bière vaut réellement le détour, à l’heure ou j’écris cet article je me regarde ESPN America, un petit match de NFL pendant que ma moitié s’est endormie paisiblement autrement dit je voyage en Amérique !

Ce serait un tort de snober cette bière tant sa complexité aussi bien dans sa fabrication que sa dégustation la rende incontournable. Cela fait d’elle une bière facile à boire (4,9% en alcool) idéale pour accompagner des plats, un apéritif ou juste vous accompagner comme moi pendant un événement intéressant.

 

Vous aurez droit à d’autres tests de Sam Adams dans quelques temps, il faut juste que je m’en procure !

IMG_6340

Share Button

« »