IMG_0805On reste en Belgique les copains, et on va parler de la Bersalis Kadet !

Cette bière est brassée par la brasserie Oud Beersel, une brasserie née en 1882 à… Beersel tout prés de Bruxelles. C’est l’une des dernières brasserie de Lambic authentique du pays, et son lambic artisanal a une très bonne réputation. (On parlera du Lambic une autre fois les amis !)

Le fondateur de cette brasserie se nomme Henri Vandervelden, c’est comme beaucoup une brasserie familiale, les enfants prendront la relève au fur et à mesure et petit à petit la brasserie évoluera et se modernisera.

La brasserie traversera les deux grandes guerres sans trop de dommages, si ce n’est un changement de méthode de brassage de la gueuze à cause de l’interdiction d’utiliser du froment pendant la guerre qui verra temporairement l’utilisation de betteraves sucrières.

On peut noter qu’en 1973 Henri Vandervelden II (le petit fils du fondateur si ne me trompe pas) fera de Ould Brussel le premier musée vivant de la brasserie en Belgique.

En 1988 la brasserie confie l’embouteillage à la brasserie Boon pour s’économiser un investissement couteux en machinerie.

Dannys Draps reprends la brasserie dans les années 90 mais la brasserie arrête son activité en 2002, Henri sors alors de sa retraite pour trouver un repreneur, ce sera en 2005 que Gert Christiaens et Roland De Bus reprendront la brasserie, Roland quittera l’aventure peu de temps après.

La brasserie lance alors en 2007 la Vieille Gueuze et la Vieille Kriek, la gueuze sera proclamée meilleur gueuze du monde par le magazine « beer of the world ». L’année suivante elle remportera une médaille d’or sur Ratebeer et la médaille d’argent au World Beer Cup.

En 2009 la Bersalis voit le jour et la brasserie continue à avancer avec son temps, à se moderniser et à innover. On peut dire que la brasserie a frôlé la fermeture puis elle a rebondi suite à sa reprise et connait aujourd’hui un succès mérité.

 

La Kadet de mes soucis

Apres ce fantastique jeu de mot je vais vous parler du visuel et de l’odeur de cette bière.

Au verre elle nous offre une robe cuivrée avec beaucoup de dépôt, ceci est dû au fait que la bière est refermentée en bouteille. Le tout est dominé par une mousse épaisse et plutôt persistante.

A l’odeur on a une présence assez fruitée, sucrée à laquelle se mêle une belle odeur de houblon.

 

Elle a le gout d’une Triple, elle se boit comme une Pils

Le titre est en fait le slogan de cette bière, et il n’est pas si mensonger. Au gout on a une bière très douce, avec beaucoup de rondeur, les arômes sont similaires à ceux d’une triple mais sans la puissance de l’alcool ce qui fait qu’on la boit assez facilement…comme une Pils ! J Pour être plus précis tout comme son odeur, la bière possède des notes fruitées avec un caractère houblonné.

 

En conclusion

Une belle bière, avec de jolies saveurs, et une originalité avec ses arômes qui font penser à une triple mais avec la légèreté d’une Pils, c’est assez déroutant au début mais on s’y fait vite !!

IMG_0806

 

Share Button

« »