En 2018 j’avais testé une Raspberry Ale de chez Founders,brasserie américaine assez connue et établie dans le Michigan. Celle-ci a récemment été rachetée à 90% par le groupe San Miguel.

Depuis quelques temps, la brasserie est quelque peu dans la tourmente après qu’une action en justice est été intentée à leur encontre pour racisme de la part d’un de leur ex-employé. 

On va vous résumer un peu l’affaire qui fait grand bruit en ce moment dans le milieu craft américain. 

 

Le N-word

Tout commence en 2018 avec Tracy Evans, un employé de Founders, qui a officié durant 4 ans à la brasserie. Celui-ci est noir, vous le verrez vous même sur les photos (vous allez vite comprendre pourquoi j’accentue ce point). 

Durant ses années à la brasserie, Evans, a fait face à de très nombreuses remarques racistes, allant jusqu’à se faire traiter de “nègre” (le N-word aux USA, ce mot est banni, sauf dans les films de Tarantino ce qui agace bien Spike Lee ^^).

Il déclara même qu’une imprimante à un étage était nommée “White Guy printer” (imprimante des mecs blancs) et celle au rez-de-chaussée “Black Guy printer” (imprimante du mec noir)…. Ambiance!

On lui a également “sifflé” 2 promotions au profit de 2 collègues blancs, là depuis très peu de temps et ayant moins de compétences que lui, de quoi, en effet, se poser des questions.

Tracy a été viré après s’être plaint de ces attaques racismes et aussi et surtout de l’environnement raciste dans lequel il a travaillé toutes ces années. Son procès a fait la une de nombreux journaux locaux et cela a permis d’éclairer pas mal de choses sur cette brasserie aujourd’hui dans la tourmente, et pour cause.

Quand la procédure judiciaire a été enclanchée, la brasserie s’est empressée d’engager un directeur de la “diversité et de l’intégration”, Graci Harkema. Histoire d’apaiser les conflits voire même de se disculper un peu en disant que le souci vient des autres employés et qu’ils vont devoir réguler leurs actions etc…. 

Sauf que la réalité est plus complexe, déjà, Tracy a été viré soi-disant pour des baisses de performances, curieusement juste après sa 2nde plainte aux ressources humaines pour racisme. 

Le souci? Graci Harkema a démissionné l’année suivante en disant que la société a non seulement perdu beaucoup de clients, d’employés et d’image de marque, mais aussi et surtout que celle-ci n’a a aucun moment voulu appliquer ses recommandations, préférant gagner à tout prix son procès plutôt que faire acte de rédemption.

Des dirigeants qui se voilent la face 

Graci, qui est une femme noire je précise, a donc décidé de quitter le navire. Sa décision a été mitigée dans les critiques, certains comprenant sa décision, d’autres lui disant que vu le contexte elle n’aurait jamais dû accepter.

Le véritable souci vient du fait que la brasserie n’a pas vraiment engagé Graci pour palier à un souci socio-environnemental mais pour se donner bonne conscience auprès de ses clients, les gens là bas s’en fichait de changer la donne, ils voulaient juste se donner une apparence.

Le pire finalement, et ce qui a rendu l’affaire virale, c’est la transcription de l’avocat de Tracy face à Dominic Ryan, l’un des dirigeants de la brasserie.

Je vous en mets un extrait traduit par mes soins (Evan’s c’est Tracy):

 

Avocat de Tracy Evans, Jack Schulz: Quand avez-vous rencontré Tracy Evans?

Founders Manager Dominic Ryan: 2011, 2012. Nous avions des amis communs avant qu’il travaille ici alors…

Schulz: OK, alors vous connaissiez Tracy avant son embauche chez Founders?

Ryan: On s’est rencontré quelque fois, oui.

Schulz: OK, donc vous êtes au courant que Tracy est noir?

Ryan: Qu’est ce que vous voulez dire par cela?

Schulz: Etes-vous au courant que Tracy est Afro-américain? 

Ryan: Je ne suis pas vraiment certain de ses origines exactes donc je ne peux pas répondre à cela.

Schulz: Très bien. Etes vous au courant que Tracy est un homme de couleur?

Ryan: Qu’est ce que vous voulez dire par cela?

Schulz: Non? Vous savez….Vous ne savez pas ce que cela signifie pour quelqu’un d’être noir ou blanc?

Ryan: Je demande une clarification.

Schulz: Vous n’en avez pas besoin, je peux vous le garantir. Nous garderons la conversation en l’état. La couleur de peau de quelqu’un. Un blanc….

Ryan:  Alors, à quoi faites vous allusion? 

Schulz: Ouais Oh, ouais, ouais.

Ryan:  OK. Oui, je sais ce que c’est que la différence de couleur de peau.

Schulz: Est-ce que vous êtes en capacité d’identifier des personnes par leur couleur de peau?

Ryan: Qu’est-ce que vous voulez dire par “identifier”?

Schulz: Je veux dire, avez-vous déjà regardé Tracy Evans au cours de votre vie? Vraiment? C’est…c’est une véritable question que je pose.

Avocat de Founders: Objection. Contradictoire.

Avocat de Founders: Vous pouvez répondre.

Ryan: Oui.

Schulz: Et avez-vous réalisé que la peau de Tracy est noire?

Ryan: Ce n’est pas…. Je veux dire, si sa couleur de peau est différente de la mienne? Oui.

Schulz: Comment?

Ryan: Comment ça comment? C’est une couleur différente.

Schulz: Et quelle est la différence de couleur exactement?

Ryan: C’est plus sombre.

Schulz: Ce qui veut dire?

Avocat de Founders: Objection. Question trop vague.

Schulz: Je veux dire, nous pourrions…. Cela pourrait être une réponse en une seule phrase vous savez. Donc par votre…je suppose votre témoignage est que vous n’aviez aucune idée si Tracy fait partie d’une minorité, s’il est afro-américain?

Ryan: Je ne connais pas les origines de Tracy, donc je ne peux spéculer s’il est d’Afrique ou d’ailleurs.

Schulz: Qu’est ce que vous voulez dire par “origines”, d’Afrique?

Ryan: Non, je veux dire, genre, je ne connais pas son ADN..

Schulz: Est-ce que vous avez déjà rencontré des personnes noires qui ne sont pas originaires d’Afrique?

Ryan: Pardonnez moi?

Schulz: Est-ce que vous avez déjà rencontré une personne noire, née aux Etats Unis?

Ryan: Oui.

Schulz: Et étiez vous capable….avez-vous déjà rencontré une personne noire qui ne vous a pas dit qu’elle était noire?

Ryan: Pourriez-vous reformuler?

Schulz: Est-ce que Barack Obama est noir?

Avocat de Founders: Objection.

Schulz: A votre connaissance?

Ryan: Je n’ai jamais rencontré Barack Obama donc je ne peux…

Schulz: Donc, vous ne savez pas si Barack Obama est noire? Qu’en est-il de Michael Jordan? Vous savez si Michael Jordan est noir?

Avocat de Founders: Objection

Ryan: Je ne l’ai jamais rencontré.

Schulz: Donc vous ne le connaissez pas? Et qu’en est-il de Kwame Kilpatrick?

Ryan: Jamais rencontré.

Schulz: A votre connaissance, est-ce que Kwame Kilpatrick est noir?

Ryan: Je….

Schulz: Vous ne savez pas?

Ryan: Je ne sais pas.

 

Vous l’aurez compris, la défense est relativement bancale voire un peu surréaliste, nul doute que l’avocat de Founders a “coaché” Ryan pour éviter toute bévue et minimiser les faits, mais cette conversation, elle, est du coup devenue absolument virale.

 

Des conséquences pour Founders

Le résultat de cette affaire, c’est que, malgré des chiffres qui ont semble-t-il tenu bon, surtout grâce à l’acquisition à 90% par San Miguel durant Août 2018, l’image de la brasserie a fortement baissée auprès de ses fidèles. 

L’impact le plus flagrant a été dans l’état du Michigan, les autres consommateurs distribués à l’étranger et dans les autres états n’ont pas forcément eu accès à l’actualité et donc, n’ont pas pu se faire une opinion. Mais localement, cela a été un choc pour les fidèles, occasionnant une campagne de boycott assez virulent de la part des buveurs, mais aussi de certains distributeurs, et même des employés qui sont partis! 

Beaucoup de consommateurs se sont rabattus sur la concurrence par solidarité avec la cause défendue par Tracy, mais aussi après qu’Harkema soit partie dénonçant le fait que la brasserie préfère gagner son procès pour alimenter son ego, plutôt que de faire amende honorable et reconnaître ses erreurs. 

Du coup, des bars ont enlevé de leur cartes les bières de Founders qui est arrivé au point de devoir fermer jusqu’à horizon 2020 l’une de ses tap-room pour la rouvrir plus tard et donner les recettes de celle-ci durant un temps, à des associations caritatives histoire de racheter une image. 

Une issue à l’amiable

La finalité aura été que Tracy aura obtenu dédommagement, la somme exacte n’a pas été révélée (il demandait 75000$  environ), mais tout s’est finalement réglé à l’amiable. 

Tracy a profité de la médiatisation de l’affaire pour mettre en valeur le fait que si lui a été victime de cela, des centaines et des centaines d’autres personnes issues de minorités sont chaque fois persécutées sur leur lieu de travail, et que si lui a su porter sa voix, alors les autres doivent le faire également. 

Son discours dans une Amérique Pro-Trump et qui bascule de plus en plus dans une haine de la couleur de peau n’est certes qu’une goutte dans l’océan, mais il reflète bien le malaise qui se passe en ce moment là bas, mais aussi chez nous et partout dans le monde. 

Moralité : Quand vous avez une société, une brasserie ou autre activité, faites toujours en sorte que TOUS vos employés se sentent bien.

D’ailleurs en France, pour revenir sur la polémique afro-américaine de cette affaire, peu de personnes d’origine Africaine sont dans le milieu brassicole, ce qui est dommage, mais sans doute est-ce plus une question culturelle ou inhérente à notre pays qu’autre chose, après tout en Afrique la bière est très présente, voire trop présente quand on voit les ravages qu’elle a fait grâce aux industriels (là encore je vous renvoie vers l’excellent livre Heineken en Afrique)

Mais si certains voient la bière comme genrée et racisée, ils ont bien tort, l’Afrique par exemple, dispose d’une très grande richesse brassicole encore peu exploitée et reconnue, car hélas, les industriels étouffent tout sur place, mais qui sait? Un jour peut être aurons nous la chance d’avoir une révolution brassicole africaine qui nous fera découvrir encore de belles choses inconnues ici?

Nous avions d’ailleurs testé une bière faites par 2 amis, dont l’un africain avait utilisé des éléments des bières locales de là bas, je vous invite à voir ou revoir ce test si le cœur vous en dit! 

 

Sources : 

 

https://vinepair.com/articles/founders-racism-lawsuit/

https://www.nbcnews.com/news/nbcblk/founders-brewing-settles-racial-discrimination-lawsuit-former-employee-n1074956

https://www.metrotimes.com/table-and-bar/archives/2019/10/31/founders-brewing-co-settles-racial-discrimination-lawsuit-for-undisclosed-amount

https://www.metrotimes.com/table-and-bar/archives/2019/10/21/founders-brewing-manager-claims-he-didnt-know-black-employee-is-black

https://www.wkar.org/post/after-racial-discrimination-settlement-founders-brewing-faces-backlash#stream/0

 

Share Button

« »