biere carburantVous le savez tous, l’essence coute cher. Prendre sa voiture pour aller travailler n’est pas une partie de plaisir, moi-même je parcours environ 60km par jour (embouteillages compris) pour aller à mon travail et je me régale !

Bien entendu, on a beau être écolo dans ses convictions, on n’a pas les moyens de s’offrir une voiture électrique de chez Tesla Motors…. Tout ceci est d’ailleurs ironique quand historiquement, on sait que la voiture électrique existe depuis 1899 et que son premier modèle fut français, pouvait atteindre 100km/h et….était nommée « Jamais contente »… mais les gens n’y ont pas cru….. Ironie du sort, aujourd’hui on ne jure que par cela vu qu’on vient de se rendre compte qu’on va tous mourir de nos bêtises, encore faudrait-il que les modèles écologiques soient accessibles…..il faut laisser agir l’économie d’échelle mais cela reste assez lent……on est pas sur le modèle des Smartphone ou des Ordinateurs malheureusement.

Plus sérieusement, vous vous demandez pourquoi un site sur la bière vous parle de cela, et pourtant la bière a bien un rapport avec le carburant actuellement !

La brasserie DB Export, située en Nouvelle Zélande, a créé un biocarburant à partir des restes d’un brassin. Le résultat a été nommé « Brewtoleum ». En gros, la brasserie récupère les levures bouillies et les transforme en éthanol plutôt que de les donner à des animaux ou les jeter.

Alors bien sûr, dit comme cela, ça semble être extraordinaire, un carburant qui marche avec des déchets dont la bière…..Ça rappelle le Mr Fusion de la Delorean du Doc non ? Pourtant ici, bien que l’idée soit vraiment sympathique, il n’y a rien d’extraordinaire, on est proche du fameux carburant Sans Plomb 95 E10 de votre bonne vieille station-service. Pour info, l’E10 est un carburant composé de 90% de carburant dit « normal » et 10% de carburant organique, ici les 10% sont nos fameuses levures de bière !

AUCKLAND, NEW ZEALAND - JULY 08: Bob Burgess fills his car with DB Export Brewtroleum, a biofuel made with the yeast left-over from brewing beer on July 8, 2015 at the Gull Station in Kingsland, Auckland, New Zealand. DB Export claims to be the first company to make biofuel derived from beer and is now selling the fuel at 60 petrol stations across the North Island. (Photo by Fiona Goodall/Getty Images)

Aujourd’hui, Brewtoleum n’est disponible qu’en Nouvelle Zélande, et produit environ 300 000 litres de carburant grâce à 30 000 litres d’éthanol.

La démarche, bien que loin d’être aussi efficace que des panneaux solaires ou du tout électrique, reste quand même à saluer. Mais pour être honnête avec vous, ici rien de bien écologique dans la démarche, mais plutôt une manière intelligente de recycler ses déchets et en faire un profit, adoptant ainsi parfaitement la fameuse phrase : « rien ne se perd, tout se transforme ».  D’ailleurs, la vidéo ci-dessous de promotion du produit a un ton très amusant je trouve, c’est à voir !

 

Alors non, vous ne sauverez pas la planète avec de la bière, mais triez au moins vos déchets et minimisez vos trajets en voiture les amis !

DB-Export-biocombustivel-660x330

Share Button

« »