IMG_6385-001Mes amis, le mois d’Aout est un peu léger, je l’admets, mais c’est l’été alors j’y vais tranquillement.

Et aujourd’hui nous allons nous intéresser à la bière d’un pays trop peu connu chez nous, le Sri Lanka !

J’ai eu la chance de rencontrer des Sri Lankais tout récemment à un mariage, et pour tout dire, je me suis même fait un bon pote de là-bas lors de ce mariage (et enterrement de vie de garçon vu qu’il était témoin). Du coup, j’ai eu envie de récupérer ma fameuse bière de là-bas, la Lion Stout !

Cette bière est fabriquée par la Lion Brewery, au Sri Lanka évidemment. Initialement cette brasserie fut établie en 1849 par Sir Samuel Baker, un fermier travaillant pour les plantations de thé de l’empire Britannique Colonial à Nuwara Eliya.

Ce lieu était parfait pour brasser de par son climat et son eau, alors notre ami Baker commença sérieusement à songer à cela jusqu’à concrétiser vraiment officiellement son idée en 1881 pour faire de sa brasserie une activité commerciale à part entière entouré de 2 associés : Messrs Bremer et Pa Bavary.

S’en suivra une longue série de rachat et de revente, en 1884 Moha Meakin Brewery of India rachète puis revend à Ceylon Brewery dont les managers se suivront en fonction de l’évolution de la société jusqu’à l’apparition des première Lion Beer au cours des années 40. Depuis le succès dépassera toutes les espérances pour les propriétaires, au point de manquer de stock, notamment lorsqu’ils ont commencé à passer des bières en cannettes.

Fort de ce succès en perpétuelle évolution, en 1993, une gros groupe commença à s’intéresser de près à nos amis Sri Lankais, et ce groupe n’est autre que Carson Cumberbatch qui n’est autre que Carlsberg… rien que ça !

La brasserie fut ainsi rachetée en partie et renommée Lion Brewery, tandis que Ceylon Brewery restera le nom de la fameuse Holding de laquelle Carlsberg prendra 25%.

Avec cette entrée du groupe Carlsberg, la brasserie intensifia ses volumes de production et d’exportation à travers le monde. Aujourd’hui, rien qu’au Sri Lanka, la brasserie détient 82% du marché, et a même fait des Joint-Ventures avec pas moins de 6 brasseries différentes dont Carlsberg et South Asia Breweries.

Enfin, en plus de son activité de brasserie, la distribution tenue par la holding se porte très bien, celle-ci distribue par exemple la Corona pour Grupo Modelo au Sri Lanka et aux Maldives, ou encore les produits du groupe Moët Hennessy qui ne sont autres que Guinness, Johnny Walker, J&B, Smirnoff, Dom Pérignon, ou encore Moët et Chandon.

Vous connaissez donc, l’histoire de la plus grande brasserie du Sri Lanka….. Et si nous goutions leur bière ?

 

Un Lion qu’on a envie d’approcher

Visuellement les choses sont bien faites, on trouve une mousse ivoire fine qui persiste moyennement au verre, mais qui nous montre bien sa nature, la crinière de notre amie est toutefois peu impressionnante face à certains de ses consœurs Irlandaises (pour ne pas les citer).

La robe est noire comme de l’encre et on détecte une carbonatation légère, qui nous amène à une jolie odeur de malt torréfié, de chocolat mais aussi de notes plus contrastées de fruits rouges avec une odeur d’alcool assez présente qui prévaut sans aucun doute une probable domination de celui-ci au gout final.

 

Un lion et ça repart !

Le début est assez doux, on ressent comme prévu le café, mais aussi les fruits rouges qui se baladent discrètement dans le palais pour atténuer l’amertume du café justement. Le chocolat se fait sentir avec l’arrivée de l’amertume, on a une petite impression de chocolat noir pour résumer. La finale se veut moyenne en amertume, mais puissante en alcool, faisant penser à un style proche des bières de nos amis belges.

 

En conclusion

Une bière de très bonne facture, cela reste industriel, mais correct, sans doute trop d’alcool, on aurait aimé un caractère plus prononcé sur l’amertume plutôt que sur l’alcool, une Stout dont l’alcool domine trop reste un peu déroutant, on a ici une petite impression que le style Belge a été une inspiration, mais je trouve personnellement que cela gâche un peu le début très aromatique de la dégustation. Mais je dois avouer avoir été agréablement surpris dans l’ensemble par cette bière, pour une bière industrielle, je précise !

IMG_6386-001

Share Button

« »