IMG_5937 Mes amis, aujourd’hui je reste au chaud dans les Bouches du Rhône…en buvant une Iglou de Sulauze….bon ok le nom est pas explicite sur le « tenir au chaud » mais il faut avouer que le jeu de mot est très bien choisi !

Sulauze c’est la brasserie qui monte, qui s’agrandit même ! Et on parlera d’eux encore pour le festival auquel je participe (du mieux que je peux), et dont je parlerais très prochainement !

Sulauze on a déjà testé pas mal de bières, et là on est sur leur bière de Noel 2015, et on va voir justement de quel bois, cette brasserie qui brasse au feu de bois, se chauffe !

Iglou Iglou !

Notre chère amie d’hiver nous séduit par une belle mousse fine de couleur ivoire, qui résiste moyennement au verre, le tout couvrant une robe de couleur cuivrée avec de très jolis reflets rubis, le tout dans un ensemble trouble.

L’odeur est orientée sur les épices, le sucre, le pain d’épices et les fruits confits, une odeur que j’ai tout bonnement adoré, complexe sans l’être au final, on reste au départ sur du classique de bière de Noel, mais en tournant le verre on dégage justement des arômes de fruits confits et de pain d’épices, qui surprennent agréablement et donnent envie d’aller gouter rapidement cette jolie bière.

 

C’est encore Noel !

L’attaque est épicée, dérivant sur les fruits confits détectés à l’odeur précédemment, le tout persiste sur ces saveurs en milieu de bouche avant de basculer sur une amertume légère qui nous transporte sur une dernière saveur cette fois-ci axée sur le fameux pain d’épices que l’on avait ressenti lors de la partie olfactive.

 

En conclusion

Une belle bière, certes, on reste sur du classique à la base, mais on se laisse facilement surprendre par les saveurs de pains d’épices et de fruits confits, l’alcool et le sucre sont justement moins présents qu’à l’accoutumée, car souvent les bières de Noel se veulent trop fortes, trop sucrées, à la limite de l’écœurement, et là c’est tout l’inverse !

IMG_5948

Share Button

« »