Aujourd’hui nous allons aller aux USA pour déguster une bière approuvée par Bill Clinton, rien que ca!

Nous allons donc parler de la Lake Placid de chez Ubu Ale Brewery une brasserie fondée dans les années 1990.

Tout commence avec Christopher Ericson, qui, avec un ami décide d’acheter un pub à Lake Placid en 1996. Christopher avait déjà brassé auparavant, notamment chez Shipyard et avec cette acquisition, il était idéal pour lui se brasser à son compte. Ubu Ale était née et Lake Placid, la bière de notre article, aussi.

En 2000, le pub fut visité par des internes de l’équipe d’Hillary Clinton, à l’époque en campagne pour le sénat. Ceux-ci furent enchantés par la bière et, galvanisés par la bière et par l’histoire du nom Ubu, ils décidèrent d’en ramener au président Clinton comme cadeau.

Bill Clinton adora la bière, et il fit commander 3 caisses de Growler pour une soirée à la maison blanche. Le succès jusqu’à la maison blanche, plutôt pas mal non?

Le succès s’en suivra bien au delà du président, les années feront augmenter la demande et la brasserie n’aura de cesse de devoir s’adapter à l’augmentation de la demande. La brasserie a du augmenter ses locaux, s’associer à d’autres brasseries locales pour compenser sa demande (chose plutot rare chez nous), et, en 2012 la brasserie avait augmenté de + de 60% sa capacité de brassage.

La brasserie continue encore aujourd’hui à se faire connaitre et être distribuée partout, notamment en France depuis peu, et, la fameuse Lake Placid est celle que nous allons tester aujourd’hui.

 

Approved by Clinton!

Nous trouvons ici une jolie mousse épaisse mais peu persistante recouvrant une robe noire aux couleurs rubis dégageant une belle odeur équilibrant le caramel et les fruits confits.

 

Pas de cigares dans cette bière (ni de stagiaire)

Au goût on trouve d’abord une certaine douceur avec le caramel qui sort en premier avec de jolies notes maltées.

Le fruit confis termine en beauté notre dégustation avec une transition finale sur une amertume agréable et dotée d’une surprenante puissance finale qui laisse une longueur assez persistante à la fin.

 

En conclusion

Au delà de l’histoire amusante avec Clinton, on est sur une bière assez sympa, puissante et aromatique, sans casser des briques elle nous apporte une dégustation agréable et facile, qui devrait satisfaire beaucoup de monde.

Share Button

« »