brasseurs en colereBonjour les amis !

Aujourd’hui pas de dégustation mais un petit article en guise de soutien aux artisans brasseurs et l’association des Mousses Cathares qui devaient être présents au salon de la bière d’Albi, qui a été ensuite transféré à Saint Sulpice.

Le salon a été tout bonnement annulé, créant une perte pour les brasseurs vis-à-vis des consommateurs mais aussi sur le plan professionnel car ce salon est aussi une occasion de se rencontrer entre professionnels. L’IRQUALIM (Institut Régional de la Qualité Agroalimentaire) avait en effet sollicité les brasseurs des régions Aquitaine et Midi Pyrénées pour créer une marque, dixit Stéphane Dumeynieu de la brasserie des vignes, dont nous allons tester quelques bières très prochainement.

Le vrai problème réside dans le fait que l’annulation a été tardive, que des frais ont été engagés (site internet, flyers etc..) mais surtout que les raisons invoquées sont bien trop légères pour faire un tort pareil à la communauté brassicole.

En effet, le salon avait tout prévu, stands de prévention, dégustations, tout était prêt sauf que les autorités se sont rendu compte à la dernière minute que la police municipale ne travaillait pas le dimanche…

De là une question se pose pour moi : cela veut dire que le dimanche il est donc permis de commettre des délits sans être inquiété ? Oui j’exagère peut être mais ceci est pour vous souligner l’absurdité de la chose, quand des brasseurs suent sang et eau pour leur passion et qu’ils organisent de manière rigoureuse leur salon, la municipalité a le devoir de fournir elle aussi un travail rigoureux pour la tenue de ce salon. Ce type d’évènement est bénéfique aussi pour la commune qui l’accueille, les autorités n’avaient qu’un seul travail et elles l’ont…..foiré…le terme est juste car ils sont incapables d’avoir les informations qu’il faut au bon moment sachant que personne ne semble se parler dans l’administration de ce pays, il n’y a qu’à voir la difficulté de faire quoique ce soit sur le plan professionnel, où après on nous dit que l’économie s’affaiblit.

Forcément, si l’on matraque sans cesse les gens qui veulent justement en créer il ne faut pas s’étonner qu’ils partent fonder leurs business à l’étranger… (On en parle de la taxe de 160% sur la filière brassicole ?). Bref je m’égare mais tout ceci pour vous dire que je ne suis finalement même pas étonné de voir ce genre de bêtises arriver….

Comme le dit Stéphane Dumeynieu, il semble que les autorités ne sont pas éduquées au produit qu’est la bière….on en revient encore une fois sur l’éternel débat entre le vin et la bière. Il n’est pas impossible que si cela avait été un salon vinicole, les autorités n’auraient pas annulé, le vin est noble, il se consomme modérément….etc… oui bien sûr car la bière est un produit purement merdique, fait par des alcooliques notoires qui ne pensent qu’à une chose, boire le plus possible et rentrer en rampant à la maison….. Oui l’image est très exagérée mais pas si éloignée de la vérité qu’ils croient connaître voyez-vous.

Encore une fois on ne peut comparer le vin et la bière, mais il faut que les gens comprennent que la bière est un produit noble, il y a aussi une vraie science dans la création du produit, de l’effort produit, il y a une énorme variété et si en France le vin est prédominant il ne faut pas pour autant négliger un produit artisanal dont nous pouvons être fier.

Un autre aspect sans doute péjoratif pour la bière vis-à-vis du vin est tout simple : pour faire du vin reconnu il vous faut un vignoble, un château, bref il vous faut beaucoup d’argent, et souvent ce sont des entreprises familiales, des familles aisées qui réussissent le plus (je trouve ce milieu un peu fermé finalement). La bière peut être faite par n’importe quel gueux (le terme est ironique bien entendu), sauf que ce « gueux » finalement investit aussi, à son échelle mais produit une boisson toute aussi noble avec des saveurs parfois spectaculaires et complexes, allez donc gouter une bière du crépuscule, ou une bière de la brasserie des vignes pour comprendre mes propos.

Forcément partant de ce genre d’amalgame on en vient à se  dire que la bière est une boisson populaire qui va amener des ivrognes et donc des incidents alors vu que la police ne travaille pas ce jour-là, annulons le salon sans se préoccuper des gens qui travaillent dur pour vivre de leur passion. Il est fort à parier que si ça avait été du vin la municipalité aurait mis plus de bonne volonté…

Bref, n’y voyez pas une critique ouverte contre le milieu vinicole, au contraire je suis un amateur de vin et je trouve ce produit formidable, je pense juste qu’il faut éduquer les gens à ce produit qu’est la bière pour qu’il soit reconnu à sa juste valeur, et je trouve cela déplorable que les autorités qui sont censées donner l’exemple soient capable de conneries pareilles (oui oui je suis vulgaire).

Dans tous les cas je suis de tout cœur avec ces brasseurs en espérant qu’au minimum ils pourront être remboursés de leurs frais….. Et si vous voulez faire un salon vers Marseille nous serons ravis de vous accueillir les amis !

Source: http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/16/1919435-la-filiere-brassicole-est-en-colere.html

Share Button

« »