Michael Caroll à gauche, maitre brasseur Craig Sindelar au centre, co-createur et directeur des opérations Matt Dubois à droite, chef

Les amis, je viens vers vous aujourd’hui avec une bonne nouvelle qui est arrivée il y a quelques jours.

Le guide Michelin, fameux guide donnant des étoiles aux restaurants les plus prestigieux à travers une sélection rigoureuse, vient de donner une étoile à un Brewpub!

Le Band of Bohemia situé à Chicago. Ce brewpub est tout de même différent des brewpubs habituels, avec un menu complet à 65$ avec accords mets et bières inclus, ce n’est certainement pas le Fish and Ships accompagné de votre Ale classique.

Il faut dire que les deux propriétaires ont de la bouteille si je puis dire, le maitre brasseur, Michael Caroll a travaillé comme chef durant 20 ans dont plusieurs années au Alinea, un restaurant à Chicago, possédant 3 étoiles au Guide Michelin. Caroll y était boulanger, et de fil en aiguille, il a appris à brasser de la bière avant de se lancer dans l’aventure avec Craig Sindelar.

 

Le Guide Michelin? Un guide pour pneus?

Le guide Michelin, il faut savoir que ce n’est pas rien, c’est en quelque sorte l’équivalence d’un oscar dans le domaine gastronomique, et jusqu’à présent, ce genre de récompenses (qui sont remises en jeu chaque année), n’était donné qu’à de grands restaurants prestigieux qui ne fournissaient que du vin en accompagnement de leurs plats. Et aujourd’hui un brewpub vient de gagner une étoile, on peut s’enthousiasmer, nous, amateurs de bières et de bons plats, de cette nouvelle! Le guide Michelin reste quand même une référence non négligeable.

 

Un Brewpub c’est quoi?

Pour ceux qui sont novices, un brewpub, à la différence d’un pub, c’est un bar / restaurant ou la bière servie est fabriquée sur place. Ce genre d’établissement est relativement peu présent en France, toutefois on peut citer Frog Beer ou les 3 brasseurs, qui sont devenus des chaînes florissantes grâce au succès qui a suivi leur ouverture.

Ailleurs, notamment dans les pays Anglophones, ce genre d’établissement est monnaie courante, la France est plus habituée à des bars à vins et des restaurants servant de bons vins plutot que des bars qui fabriquent de la bière et servent à manger. Pourtant, si l’on va en Angleterre ou encore aux USA, on en trouve de partout.

Revenant d’un voyage assez long aux USA à travers un road trip de 5000km, j’ai pu voir que beaucoup de Brewpubs avaient un service et une qualité plus qu’honorable, voire meilleur que beaucoup de restaurants que je connais dans mon pays. J’en parlerais dans un article spécial, mais les Brewpub de Lagunitas et Ballast Point ont, par exemple, été de véritables découvertes culinaires pour moi.

La France arrive aujourd’hui à 1000 micro brasseries, petit à petit, les brasseries qui sortiront du lot, se transformerons sans doute en Brewpubs, ce qui est quelque part une suite logique dans le milieu artisanal en fait, mais un tel établissement nécéssite un lourd investissement, et en France, c’est aussi moins simple d’ouvrir ce type de lieu. Du coup, la France est en retard, mais elle est sur le chemin, et si nous sommes passés de 400 à 1000 brasseries en très peu de temps, nul doute que les Brewpubs feront leur apparition un peu partout dans l’hexagone.

Pourquoi s’en réjouir?

Le marché de la bière évolue, comme vous le savez, depuis 4 ans ou j’officie sur la toile, le secteur n’a de cesse d’avancer et de rattraper son retard cumulé après la guerre et la désertification du secteur au profit des industriels.

L’obtention d’une étoile Michelin au profit d’un Brewpub nous permet de voir que notre produit favori commence à retrouver petit à petit ses lettres de noblesses, injustement oubliées à travers les années.

Si l’on regarde à deux fois, de nombreux bars ouvrent sur le thème de l’artisanal, des gens comme Elisabeth Pierre publient des livres mettant en valeur la bière artisanale et ses accords avec des plats et des fromages. Le mouvement mis en place par Michael Beer Hunter Jackson a fait son nid, et perdure après sa mort, et en France, le secteur explose depuis plusieurs années. Citons notamment le bar la Fine Mousse à Paris, qui a récemment ouvert un restaurant avec des accords mets et bières applaudis par la critique.

Si Michelin a posé le regard sur un Brewpub, cela signifie que la bière commence à se faire voir, et dans le bon sens, prouvant encore une fois qu’elle est aussi un produit noble qui à sa place sur une carte comme le vin. D’ailleurs, une des raisons qui fait que la France a du retard (c’est toutefois un bien grand mot) sur les Brewpubs, c’est aussi parce que notre pays est une terre viticole et que trop rapidement, le secteur au 20ème siècle fut détérioré par la guerre et seuls les vignobles ont su tirer leur épingle du jeu pour rester à flot, ainsi, notre pays a perdu sa culture brassicole et la culture vinicole est la seule qui soit restée visible.

Notre amour pour le vin d’ailleurs se remarque par exemple avec l’infime part de brasseries qui font de la canette en comparaison avec les americains et les anglais, chez nous on trouve toujours qu’une bouteille fait infiniment plus classe à table qu’une canette, et il est vrai, que sur n’importe quelle table, une canette ca ne se marie pas vraiment avec une belle présentation. Mais ca c’est un autre débat!

Et après?

Si Michelin s’intéresse à un Brewpub, nul doute que d’autres voudront suivre le même chemin, toutefois, les étoiles ne sont pas éternelles, et elles sont régulièrement remises en jeu, occasionnant parfois des sources de stress énormes pour les restaurateurs (Bernard Loiseau en fut une victime des plus connue malheureusement), de ce fait, nos amis du Band of Bohemia ont du pain sur la planche car ils sont désormais sous le regard de nombreux critiques et ils vont devoir faire le maximum pour pouvoir maintenir leur statut, car actuellement, ils sont le seul Brewpub mentionné dans le célèbre guide.

Nul doute que si d’autres restaurants type Brewpub entrent aussi dans la danse de notre ami Bibendum, le secteur s’en verra d’autant plus valorisé à travers le monde, car il est inutile de préciser que le secteur explose un peu partout dans le monde attirant l’oeil de nombreux chefs justement, et pour n’en citer qu’un qui a fait l’actualité, notre célèbre ami à l’accent chantant Cyril Lignac a sorti sa propre bière, uniquement pour son restaurant, une preuve de plus que ce produit est en passe de retrouver comme il se doit sa place au sein de l’univers gastronomique mondial.

Le temps est fini où la bière était un produit de bas étage, la révolution brassicole est en marche les amis, et elle n’en est qu’au début 🙂

 

Sources :

http://thedrinknation.com/articles/read/15696-Band-of-Bohemia-in-Chicago-Is-First-Brewpub-to-Win-Michelin-Star-

http://goodbeerhunting.com/sightlines/2016/11/22/band-of-bohemia-becomes-first-michelin-rated-brewpub

http://www.bandofbohemia.com/

 

Share Button

« »