Retournons un peu en Ecosse pour cette rentrée pour découvrir une petite nouveauté de chez Brewdog.

Brewdog, une brasserie qu’on ne présente plus, entre ses recettes parfois cocasses, ses noms un peu borderline parfois, ses coups marketing et aussi et surtout son extension avec ses bars et maintenant un hôtel, on peut dire qu’ils savent y faire, et leurs bières sont trouvables partout dans les commerces, du grand supermarché, au fournisseur Metro en passant par le petit épicier du coin, on en trouve de partout de l’écossaise, ce qui n’altère pas son goût certes, mais la rend parfois un peu moins fun, mais comme on dit, Business is Business!

Pour séduire un peu plus les français, nos buveurs en kilts nous ont proposé une bière spécialement brassée pour la France, une double IPA au Cassis nommée “Hello my name is Marianne”, la série des Hello étant une série de 9 bières toutes liées à un pays et chaque bière est infusée avec un ingrédient différent :

  • Norvège (Aune) – Fraises
  • Pays-bas (Lieke) – Oranges
  • Espagne (Maria) – Mandarines
  • Italie (Sofia) – Citron
  • Allemagne (Helga) – Cerises
  • Finland (Sari) – Myrtilles
  • France (Marianne) – Cassis
  • Irlande (Niamh) – Fleurs de sureau
  • Suede (Agnetha) – Airelles rouges

 

Et en ce qui concerne la France, voici ce qu’en dit le PDG de la firme, James Watt :

La demande de bière artisanale a explosé en France ces dernières années. Avec un impact positif dans nos exportations ainsi que dans les créations de nouvelles brasseries dans le pays chaque année. Nos fans français nous réclament un bar à Paris depuis des années et nous sommes actuellement à la recherche d’un lieu. »

« Bien que la France soit connue dans le monde entier pour ses vins, elle a aussi une longue et belle histoire avec la bière et la culture de houblon. C’est d’ailleurs un marché à l’export clé pour BrewDog depuis longtemps. C’est aussi pour cela que nous souhaitons nous installer à Paris. Marianne est un nom qui convient bien à une bière et dont on espère qu’elle sera le fer de lance de la révolution de la bière artisanale en France »

Vous aurez donc compris un peu la manoeuvre et l’histoir de cette fameuse bière, maintenant place au test!

 

J’tai Cassis !

Après un jeu de mot aussi pourri qu’une Pub Oasis, nous versons le contenu de notre verre et retrouvons une belle mousse blanche et persistante recouvrant une robe cuivrée, assez opaque et dotée d’une couleur très belle et relativement uniforme.

Au niveau du nez, notre douce Marianne nous parfume avec du houblon, du fruit dont les pointes de Cassis sont légères, le sucre ne se ressent quasiment pas, ce qui laisse imaginer une bière peu sucrée justement (et c’est tant mieux).

 

Marianne J’aime

L’attaque se veut puissante, très aromatique, on a le cassis dans la bouche mais il est discret, il ne se fait pas oublier, mais il reste discret, en retrait, et reviens doucement vers la finale pour saluer la foule à travers une vague fruitée mais aussi bien houblonnée et puissante en bouche pour laisser une longueur bien persistante.

 

En conclusion

Marianne est une belle bière, elle ne révolutionne rien, mais elle est agréable, on ne pourra pas dire qu’elle transcende les français qui ont déjà pas mal de choses plus originales à se mettre sous le gosier, mais force est de constater que cette bière est plutôt sympa, équilibrée, bien fichue, donc sans faire de folies, on peut la boire sans hésitation et avec grand plaisir.

Share Button

« »