Crédits : AFP PHOTO / LOUAI BESHARA

La Syrie vous connaissez tous, hélas, j’aimerais vous dire que c’est un pays magnifique au patrimoine archéologique fascinant à visiter absolument, mais actuellement, c’est un pays victime d’une guerre sans merci et multifacette dont on peine à comprendre au final qui est l’ennemi tant la situation est confuse et catastrophique.

Ancrée dans une guerre civile depuis 2011, le pays ne cesse d’être ravagé et je dois avouer, que, étant sensible à ce qu’il s’y passe, je ne vois pas souvent des bonnes nouvelles passer à son sujet, mais parfois, on peut trouver quelques petites choses intéressantes qui ravivent un peu l’espoir d’une paix.

Ici, vous vous en doutez, on parle de bière, alors me direz-vous, pourquoi parler de la guerre en Syrie, pays relativement ancré dans une religion musulmane qui ne consomme pas d’alcool, et qui plus est dans une guerre dont on ne voit plus la fin?

Et bien, figurez-vous, que, malgré tout ce qu’il s’y passe, la bière continue toutefois de couler dans certains endroits!

Bien sur, parler de bières n’atténue pas les atrocités du conflit, mais force est de constater, que la population continue de vivre, ou tout du moins de survivre, au point même de se lancer dans des projets, et donc, trouver de la motivation malgré un territoire hostile.

En Syrie, pas de micro brasseries à foison comme chez nous, mais 2 marques de bières dominent le marché initialement : Barada, une brasserie dans le nord de Damas, et Al-Charq, située à Alep. Malheureusement, Barada a été détruite, et Al-charq a fermée, la bière ne coulait plus pour ceux qui aimaient en consommer.

Pourtant, une petite brasserie, était née en 2010 juste avant le début des combats mais celle-ci avait dû fermer ses portes quand la guerre a commencé à faire rage, mais voilà, rien n’arrete une passion dirons-nous, et le mince recul des combats a permis à la petite brasserie d’Afamia de reprendre, depuis l’été dernier, sa production et sa distribution timidement.

Crédtits : AFP PHOTO / LOUAI BESHARA

Il en va de même pour Bassel Abbas, Syrien ayant vécu en République Tchèque, d’ouvrir sa brasserie Arados, et celui-ci espère malgré tout, avoir du succès qui perdure une fois le conflit terminé (on l’espère vite et dans une issue positive).

Bien entendu, la production de bière c’est quelque chose, surtout dans un pays dans un tel état de guerre, comment produire les matières premières ou les faire venir quand on a des sanctions économiques de toutes parts? La chose n’est pas aisée en effet, et pourtant, la République Tchèque, connue aussi pour ses bières, est un des rares pays à ne pas avoir fermé ses portes à la Syrie malgré le contexte géopolitique.

Du coup, nos amis ont pu compter sur les Tchèques (encore eux!) pour faire venir les matières premières, mais aussi des experts pour les aider à produire dans les meilleurs conditions possibles.  Arados est dans une usine située dans une zone encore un peu épargnée des combats, ce qui fait que l’usine tiens bon.

Evidemment, vendre ces bières n’est pas chose simple, le pays interdit la promotion de l’alcool, et il est dans un conflit majeur, mais nos amis brasseurs gardent bon espoir, et ce qu’ils souhaitent avant tout c’est surtout montrer que la Syrie, n’est pas une nation extrémiste, mais bien une nation comme les autres, avec ses brebis galeuses, certes, mais surtout une population qui ne veut qu’une chose, vivre en paix.

Et pour ceux qui veulent connaitre cette bière, ce sera difficile de la trouver actuellement, mais c’est une Pilsener Tchèque des plus classiques, mais suffisamment bonne pour donner le sourire à quelques amateurs ayant encore l’envie de partager un moment de détente entre amis malgré un environnement hostile.

Alors en espérant que la paix vienne bientôt amis Syriens :  Cheers et surtout, courage!

 

Sources :

https://actu.orange.fr/monde/de-damas-a-tartous-le-retour-de-la-biere-made-in-syria-CNT000000UeIPG/photos/bassel-abbas-a-droite-directeur-de-la-brasserie-syrienne-arados-dans-l-usine-de-sa-societe-a-safita-nord-ouest-le-15-novembre-2017-04eb98aec7e8f6d545cd0dcf7667d000.html

 

http://www.francesoir.fr/actualites-societe-lifestyle/de-damas-tartous-le-retour-de-la-biere-made-syria

 

http://www.francesoir.fr/actualites-societe-lifestyle/de-damas-tartous-le-retour-de-la-biere-made-syria

 

http://www.cnews.fr/monde/video/la-biere-syrienne-de-retour-183021

 

Share Button

« »