IMG_3279Aujourd’hui nous allons déguster une bière brassée par deux brasseries, dont l’une d’elle a fait l’objet de deux articles déjà sur le site, il s’agit de la brasserie des Garrigues (Ribouldingue et Nuit de Goguette) dont vous trouverez des informations en allant voir les tests précédents, et la seconde est inédite chez nous, il s’agit de la Brasserie Tri Martolod !

Tri Martolod est une brasserie Bretonne créée en 1999, son nom signifie 3 marins, et est originellement tiré d’une chanson bretonne célèbre. En 2006 la brasserie s’associe à la brasserie An Alarc’h (Le Cygne en Breton), une brasserie initialement créée en 1998. Les brasseries brassent ensembles et sont associées.

La bière dont nous allons parler aujourd’hui se nomme : la Bière des Scopains, elle a été brassée lors du festival Bierzhistans le 08/11/12, lors du brassage il fut utilisé 2 malts, un malt gardois et un malt breton, autrement dit un malt local par brasserie. La bière est houblonnée, je ne « spoile » pas mon test mais pour une fois le taux d’IBU est affiché sur l’étiquette (Merci le Front Hexagonal de Libiération !). Si vous ne savez pas ce qu’est l’IBU consultez l’article sur ce sujet justement les amis.

La bière que nous allons gouter est donc une série très limitée, elle n’a été brassée qu’une seule fois à 2000 Litres, soit 3000 Bouteilles, et vous allez vois qu’elle vaut le détour ! f

(Plus d’infos sur cette bière également ici!)

 

SLC Salut les Scopains !

Au verre nous allons une jolie mousse soutenue, joliment dentelée recouvrant une robe trouble oscillant entre la couleur orangée et la couleur dorée selon la lumière.

Le parfum est très houblonné, un peu porté sur le citron avec quelques notes douces discrètes se rapprochant un peu de l’amande (en tout cas pour moi).

 

Les Scopains d’abord !

L’attaque est relativement douce, le houblon se fait sentir mais il vient doucement et crescendo, il nous offre une belle astringence pour s’effacer très vite et pour nous fournir une finale étonnement plus douce que prévue avec une belle longueur en bouche.

 

En conclusion

J’ai été très étonné, l’attaque commence tranquillement, puis le houblon nous file une claque pour fuir assez vite, et la finale est beaucoup moins amère que je ne l’aurai cru, finalement l’amertume se manifeste assez vite et s’en va très vite aussi, c’est assez amusant finalement et ça ne remet pas en question la qualité de cette bière, je ne vous dirais pas de l’acheter, je pense qu’on ne la trouve plus dans le commerce, toutefois si jamais vous la voyez quelque part, goutez la, elle est rare et très agréable si vous aimez l’amertume !

 IMG_3283

Share Button

« »