Direction la Savoie aujourd’hui mes chers ami houblonnés, nous allons déguster une bière au Génépi!

Les bières au Génépi il y en a plusieurs, on trouve celle de la brasserie du Mont Blanc, colorée en vert et pas vraiment à mon goût au final, on trouve aussi par exemple, celle de la brasserie La Tourmente, que j’ai en cave mais pas encore ouverte et nous avons celle-ci des brasseurs savoyards.

Cette brasserie a été fondée par deux frères passionnés, les frères Onorati, Antoine et Etienne, il s’agit en fait d’une reprise en 2014 de la brasserie d’Epagny Metz-Tessy dont le succès a été très vite au rendez-vous, obligeant nos deux frangins à déménager pour des locaux plus vastes à Alby sur Chéran, passant ainsi de 600m² à 1800m² pour un capacitif de production souhaité à 7500 hl de bières et de boissons softs (ils font aussi quelques limonades, soda et thé glacés).

Le nombre d’employé est aussi passé de 3 à 8 personnes, et le CA est passé de 250.000€ à 1 millions d’euros en 2016, autrement dit une success story qui continue de perdurer.

Pour vous dire, j’ai trouvé un assortiment complet de cette brasserie, non pas en Savoie, non pas en cave, mais dans un Intermarché, en pleine Ardèche du côté de Lablachère et Joyeuse (pas loin des amis de Ceven’Ale), c’est dire si le circuit de distribution est bien rôdé!

Pour ce test, comme je vous le disais, nous allons déguster celle au Génépi, car je voulais savoir si cette liqueur sucrée pouvait se marier vraiment avec de la bière….

 

Et moi non plou génépi changé!

En versant notre amie dans un verre on retrouve assez vite un mousse épaisse qui s’évapore assez vite dans le verre, laissant à nu une robe dorée, trouble et très carbonatée.

Au nez, on se retrouve clairement sur le génépi assorti de quelques notes maltées et herbacées, mais le génépi domine allègrement le nez, annonçant clairement la couleur.

 

Ah c’est goûtu hein, ca a du r’tour!

En bouche on commence dans la douceur, le Génépi se fait sentir mais sans vous bousculer les papilles, il donne un ensemble herbacé, prévisible avec un final peu amère, légèrement sucré sans excès, et un assèchement global du palais sur la toute fin de dégustation.

 

En conclusion

Clairement un cran au dessus que mon précédent test de bières au Génépi, toutefois, cela reste une bière un peu “gadget”, amusante dirons nous, car bien que restant relativement équilibrée, ce qui n’est pas tâche aisée je trouve, avec des bières que l’on mélange avec d’autres types d’alcools ou liqueurs, le produit en lui même est correct mais ne transcende pas.

Attention, ceci n’est pas péjoratif, disons que l’on ne peut s’émerveiller si on est une tendance geek dans la bière, par contre si vous êtes amateur de nouveauté, ce produit vous plaira, il est agréable, bien fait, et original (sauf si vous buvez tout le temps du Génépi).

Share Button

« »