L’été est là, et comme vous l’avez vu, je n’ai pas publié depuis un moment, mais c’est parce que je suis occupé à faire des travaux et à ré-amenager mon chez moi, et c’est souvent après avoir vider des cartons, descendu et remonté des escaliers ou encore passer 5 heures à comprendre POURQUOI il vous reste une vis Ikea sur votre armoire PAX qu’on veut boire une bière qui nous rafraichit, alors je fouille un peu ma cave, et je retrouve une bière que j’ai acheté en Utah lors de mon road trip américain (dont je tarde à vous parler depuis 2 ans j’avoue….).

Du coup, pourquoi pas goûter une Apricot Hefeweizen? Alors c’est parti, et comme nous sommes des gens curieux, attardons nous quelques instants sur la brasserie qui a concocté ce breuvage, à savoir Wasatch Brewery.

Cette brasserie est née en 1986 à l’initiative d’un p’tit gars du Milwaukee fraîchement débarqué en Utah, Greg Schirf, qui s’est lancé dans le brassage, devenant ainsi la première brasserie en Utah depuis la fermeture de la dernière en 1967, Fisher Brewing.

Pour l’anecdote, ce n’est qu’en 1989 que les Brewpubs seront légalisés et que notre ami Greg (quel doux prénom n’est ce pas?) va ouvrir le sien.

Bien entendu, s’en suivront de nombreuses autres brasseries en Utah, mais ca c’est une autre histoire, allons plutôt gouter notre bière, fraîchement méritée.

 

L’abricobière

Visuellement, on retrouve une mousse fine et peu persistante (dommage pour ce style de bière), l’ensemble est une robe jaune pâle dotée d’une belle carbonatation.

Au nez on retrouve une belle note d’abricot, puissante mais sans que l’on ressente un excès de sucre, ici on a le fruit et le malt qui se coordonnent bien comme il faut.

 

Un équilibre indéniable

Au gout on sent bien le blé et le fruit, le tout est très bien dosé, le blé entame la danse et se fait vite rejoindre par le fruit qui nous apporte du gout sans nous agresser avec une saturation de sucre, la bière se veut légère et très agréable à boire.

 

En conclusion

Une bière fruitée qui fait du bien, équilibrée, pas écœurante, du beau travail en perspective, les américains sont spéciaux, mais ils arrivent à nous pondre de bons produits niveau bière, c’est peu de le dire.

Share Button

« »