IMG_5593Je conclus ce soir avec une bière de la brasserie De Molen pour laquelle nous avons déjà fait le test de la Rasputin récemment !

Etant donné que si vous suivez le lien qui vient ci-dessous vous aurez un topo sur la brasserie ainsi que le test d’une de leur bière je ne vais pas me répéter sur cela et passer directement au test.

Une senteur un peu longue à découvrir

La bière a une très belle couleur dorée, elle est dynamique et sa mousse est très onctueuse, bien que je me sois un peu manqué sur le grand verre avec la mousse alors que le petit était nickel (Une mauvaise inclinaison ou un débit trop rapide dans le service et vous allez bouffer de la mousse !)

La bière est une bière dites Ambrée ce qui est un peu déroutant tellement sa couleur est jaune, pour moi elle n’a rien d’ambrée du tout et pour cause c’est une IPA !

Alors c’est quoi une IPA ? Je vous en parlerais plus longuement une autre fois dans l’année mais en gros pour vous résumer la légende, ce sont des bières volontairement plus alcoolisées et un peu plus amer grâce à l’ajout de houblon, qui étaient envoyées d’Angleterre pour les colons en Inde. Le voyage étant très long, les Anglais rajoutaient plus d’alcool et de houblon pour que la bière fermente encore durant son périple et arrive sans encombre et sans perte pour la dégustation là bas.

La Vuur & Vlaam est une bière assez complexe… De Molen ne nous étonne pas, on voit leur patte sur cette autre bière au nom barbare.

Au nez il est très dur de sentir quelque chose au départ, le grand verre ne fait rien, il a fallu passer au petit verre « La Belle » pour la faire tourner, l’aérer (comme pour le vin) pour en faire ressortir ses senteurs.

Au final une fois cela fait on ressent une petite senteur fruitée mais étant une IPA et donc fortement houblonnée, le houblon domine encore largement alors oui on sent une odeur fruitée, de quels fruits ? Ca c’est chacun ses gouts, certains y voient du raisin, d’autre du kiwi, moi je n’ai pas pu mettre un nom précis sur le fruit mais l’odeur se rapprocherait légèrement du kiwi je dirais mais très légèrement pour être franc avec vous.

 

La mise en bouche : Vuur ! Et Vlaam !!!

La bière est curieusement plus équilibrée que certaines IPA , on ressent encore un peu le fruit, au goût j’y ai ressenti plus de l’agrume que du melon comme on nous dit sur divers sites de dégustation mais après l’avantage de la dégustation c’est bien sur cet échange de sentiments que nous procure une boisson comme la bière le whisky ou encore le vin.

Mais il y a un mais, le houblon étant très présent le côté fruité est vite perdu car l’attaque en bouche est très violente d’amertume, il faut vraiment aller à plusieurs fois pour trouver cet arrière gout fruité décrit plus haut.

Je vais même aller plus loin, ma femme m’a dit que l’amertume est telle que ca lui a fait penser à un gout de Doliprane, vous savez quand celui-ci est sur votre langue avant d’y mettre de l’eau pour l’avaler ? Et bien pour elle cette bière finit par avoir un gout aussi amer que du Paracétamol.

Alors bien sur la comparaison est violente mais pas du tout stupide, il m’a fallu pas mal de gorgée pour aller dans le détail, elle s’est arrêtée rapidement de son côté à cause de l’amertume et puis ce n’est pas une grande fan de IPA en général et c’est finalement représentatif de la clientèle de cette boisson, plutôt des buveurs avertis qui aiment l’amertume du houblon, si vous aimez la douceur allez plutôt ailleurs les amis !

 

En conclusion

 

J’ai préféré la Rasputin mais cette IPA est quand même intéressante en soi, je pense qu’elle passe mieux avec un plat adéquat et la boire sans rien est du coup un peu plus dur mais ne la boudez pas pour autant, la XX Bitter m’a vraiment fait grimacer, celle-ci je m’y suis plutôt bien habitué et je languis de gouter le reste de la gamme !

IMG_5611

Share Button

« »