IMG_0772Aujourd’hui on va parler de la Queue de Charrue, la Brune plus précisément !

Cette bière est « brassée » par la Brasserie Vanuxeem, les guillemets ne sont pas anodins vous allez comprendre dans le petit historique.

Tout commence en 1906 avec Henri Vanuxeem qui reprend la brasserie Gillebert située à Ploegsteert en Belgique. Il brasse sa bière durant la moitié du 20ème siècle avec une demi-douzaine de bières différentes comme des Stout, des Pils, des Blondes etc…

En 1966  suite au vieillissement des machines de production et face à a la concurrence des grands groupes industriels, la brasserie s’arrête et se reconvertir comme entrepositaire.

En 1983, un magasin sera créer à Ploegsteert, la brasserie n’en est plus vraiment une, mais en 1986 c’est l’année de la bière en Belgique et cela fait naître l’envie aux Vanuxeem de brasser à nouveau…et ainsi naquit la Queue de Charrue Brune !

En 1987 les petits enfants de la famille reprennent la brasserie et ouvriront une activité de distribution et ce n’est qu’en 1992 que la Queue de Charrue Triple verra le jour.

En 1998 la Queue de Charrue Ambrée voit le jour à son tour, l’entreprise se développe et le Drinks ouvert quelques années plus tôt s’agrandit, tout comme l’activité export avec l’UE et en 2009 la Queue de Charrue Blonde est lancée.

Aujourd’hui l’entreprise est prospère…mais là vous vous demandez, c’est quoi cette histoire de guillemets au début ? Et bien la brasserie n’en est pas vraiment une, elle ne brasse plus chez elle mais chez les autres, initialement c’était un collègue brasseur qui s’occupait de brasser la Brune puis en 2009 la tache a été déléguée à la brasserie Verhaeghe, cette brasserie produit entre autre la fameuse « Duchesse de Bourgogne ».

Donc vous savez tout, c’est un peu dommage car cette histoire de délégation de brassage fait perdre de l’âme à cette bière, on est plus dans une affaire de Business que de passion et ca j’avoue que ca me laisse avec un arrière gout de déception assez amère mais bon, ce ne sont pas les premiers à faire cela, et ce ne seront pas les derniers !

Allez passons au test !

 

Visuellement ce n’est pas la dernière roue du carrosse

Ce titre ne veut absolument rien dire….bref ! La mousse qui surplombe notre bière est épaisse et très persistante, d’une jolie couleur blanc cassé, elle protège une bière à la robe noire teintée de reflets rubis.

L’odeur est assez fruitée je trouve, les fruits rouges me sont venus à l’esprit en premier, il faut dire que la bière est vieillie en futs de chêne pendant 18 mois, et cela me rappelle certains vins justement.

 

La queue de charrue avant les boeufs

Au gout on sent bien l’aspect fruité sans pour autant avoir une forte présence de sucre, ici il est très faiblement présent, elle est plutôt acidulée mais possède une certaine rondeur, on ressent notamment un petit coté aigre doux. La bière est pour ainsi dire vineuse, je ne sais pas si le mot est correct mais c’est mon ressenti sur le moment, elle a un gout acidulé qui me fait penser à certains vins.

L’attaque justement est légère puis l’acidité se fait crescendo, les saveurs escaladent petit à petit dans votre bouche pour une finale légèrement houblonnée qui procure à cette bière un gout superbe.

 

En conclusion

Si au début je vous disais que cette bière manque d’âme, je le pense toujours, pour moi une bière brassée et vendue par la même brasserie est une bière de passion, ici on a plutôt une activité que je qualifierais d’opportuniste avec l’arrivée de cette brune l’année de la bière en Belgique. Le gros avantage c’est que ce sont des Belges et qu’ils s’y connaissent pour faire une bonne bière……du coup même si elle est brassée par d’autres, elle n’en est pas moins excellente ! Je regrette simplement ce petit coté business qui fait perdre un peu d’âme à cette bière, elle manque de passion et c’est un ingrédient essentiel pour une bonne bière…..mais si vous voulez une bonne bière brune, je vous la conseille, elle est vraiment excellente et tres agréable, un bel équilibre des saveurs et une originalité certaine avec le vieillissement en futs de chênes qui confère un caractère assez unique à cette bière qui même si elle a un petit truc dans sa conception qui me chiffonne, reste une référence du genre de la bière Belge de ces dernières décennies.

IMG_0778

 

Share Button

« »