Tag Archive: vauban


 

Aujourd’hui j’ai eu envie de vous parler de ma ville et ma région, sur le plan brassicole j’entends bien, car, à force de voyager et me déplacer aussi dans diverses villes de France, je constate que certaines villes ont un meilleur développement que d’autres, et Marseille est un peu à la traîne et je vais tenter d’y donner mon analyse.

Cette réflexion m’est venue suite à un séjour à Paris ou quelques collègues m’ont, à juste titre, fait la réflexion comme quoi à Marseille c’était compliqué de trouver des lieux sympas pour boire de bonnes bières, et en effet c’est le cas, mais ce n’est parce que le Marseillais est lent ou fainéant c’est parce que la ville en elle-même est difficile. View full article »

Share Button
 

IMG_6118Nous allons parler ENFIN de la fameuse Minotte, brasserie marseillaise toute jeune !

Alors, la Minotte est l’une des nombreuses brasseries présentes au Festival Bière Connexion, mais il faut savoir qu’elle fait partie aussi du noyau dur de la collaboration ayant abouti à ce fameux festival.

La minotte est une micro-brasserie toute récente, qui date de 2015 et a été en partie financée par du Crowd-funding via Ullule.

Les deux fondateurs sont Laurent et Max, deux amis épicuriens qui ont décidé un jour de cesser leurs activités pour faire un produit « bonheur », un produit vrai. Après avoir élaboré leurs brassins et les avoir validés, l’aventure peut enfin commencer !

La brasserie est située….à une rue de chez moi, un coup du destin ? Sans aucun doute, quoiqu’il en soit, je les connais ces deux « minots » et leur brasserie est vraiment atypique.

Située dans une petite rue qui mène directement vers Notre Dame de La Garde, cette rue est juste au pied de la colline de la bonne Mère. Pour y aller, vous franchissez un petit portillon et vous avez la brasserie au fond, dans un local petit, mais fonctionnel doté d’un petit bar, une mezzanine pour stoker les matières premières, et au fond, on trouve la cuve de brassage qui fonctionne à l’Australienne, c’est-à-dire que le houblon est mis dans des sacs puis trempé un peu comme un sachet de thé dans la cuve.

View full article »

Share Button