Tag Archive: pony stout


 

IMG_5614Les amis, nous allons nous diriger vers la Belgique en ce Lundi pour parler d’une Pilaarbijter, une bière brassée par la brasserie de Brabandère, dont nous avions parlé lors des tests de la Petrus Oud Bruin, la Petrus Aged Red et la Pony Stout (où l’histoire de la brasserie vous y sera contée !).

Nous sommes aujourd’hui sur une bière au nom un peu compliqué pour nous pauvres français mais dont l’étiquette nous ferait croire que cette bière vient du moyen âge de par son design.

Il faut savoir que le dessin représentant un homme mordant un poteau, n’est pas une allusion à une personne qui pense être un homme termite, mais à un tableau du peintre Pieter Brueghel L’ancien qui se nomme « Les proverbes flamands ».

Sur ce fameux tableau, on peut y voir un homme en train de mordre un poteau de bois (en bas à gauche du tableau en illustration plus bas), il s’agit de la représentation de l’expression flamande « Pilaarbijter » qui signifie « mordeur de colonne », plus précisément, une personne qui est hypocrite !

Voilà ! Vous savez tout ! Maintenant allons voir cette bière !

View full article »

Share Button
 

IMG_0003Direction la Belgique ! Cette fois-ci nous allons parler d’une gamme de bière assez connue qui s’appelle Petrus !

On trouve la Petrus assez facilement chez les cavistes et quelques fois Lidl nous en propose en coffret. Cette bière est brassée par la brasserie De Brabandere, la même qui nous a brassé la Pony Stout, que nous avions testées il y a quelques temps. Dans ce test précèdent vous pourrez retrouver l’histoire de la brasserie en détail !

Il existe une assez grande variété de Petrus, je les ai toutes en stock donc nous serons amenés à toutes les goûter sur ce site !

View full article »

Share Button
 

IMG_0595Aujourd’hui on va parler d’une Stout Belge, la Pony Stout ! C’est une bière brassée par la brasserie de Brabandère, une brasserie née en 1894 sous la volonté d’Adolphe De Brabandere, un agriculteur de Bavikhoke, cette année là Adolphe dépose un permis de construire et la même année son fils Joseph fera son premier Brassin.

En 1929 Joseph décède et son fils Albert reprendra la suite après un passage un peu difficile et contribuera à sa croissance. Au départ la bière était vendue dans des cafés, à des particuliers mais dans les années 50 la brasserie se tourne aussi vers les négociants en bières ce qui permettra une croissance dans les ventes et une plus grande visibilité ! View full article »

Share Button