Tag Archive: Heineken


 

J’entends souvent les gens me rétorquer à propos de la bière artisanale : c’est trop cher!

Bon, oui, c’est vrai que les prix peuvent parfois laisser pantois, je le reconnais, quand on a des bouteilles à 30€ ou même à 6€, je peux comprendre que celui qui ne connait pas cet univers et ne connaît que l’industriel puisse être dérouté par tout cela…

Mais alors pourquoi justement une bière craft c’est plus cher qu’une bière industrielle et pourquoi c’est à la fois normal, et à la fois très bien aussi?  View full article »

Share Button
 

Quand David tient tête à Goliath

Nous l’avons vu sur les 2 premiers chapitres, nos amis industriels ne manquent pas de moyens, ni d’imagination pour faire face à la révolution brassicole. 

Et si depuis le début, je vous parle d’eux, je ne vous ai pas parlé encore de l’autre camp justement, ceux que je défend personnellement, les brasseurs artisanaux!

Alors justement, l’ennemi des grands groupes a plus d’un tour dans sa poche, alors comment fait il pour gagner doucement mais surement, des parts de marché de groupes industriels gigantesques au point qu’ils cherchent à les concurrencer par tous les moyens possibles et imaginables? View full article »

Share Button
 

Quand les industriels s’incrustent dans le craft

Suite de notre dossier sur les industriels dans le craft, nous avions évoqué toutes les stratégies élaborées au fur et à mesure des années pour contrer les adversaires, petits ou grands, et une fois l’Oligopole presque devenu un quasi monopole, comment font nos Gargantua de la bière pour tuer dans l’oeuf les petites brasseries qui veulent sortir la tête hors de l’eau.

Cette fois-ci nous allons nous intéresser à leurs nouvelles stratégies face à la révolution brassicole. View full article »

Share Button
 

Source: The Mad fermentationist

Ils sont incontournables, ils sont partout, vous ne pouvez pas leur échapper vraiment, même si vous êtes un beersnob à un level incroyable, non les groupes industriels sont partout!

Moi même je bois de l’industriel parfois, une soirée où on ne trouve que de ça par exemple, je ne fais pas la fine bouche, il y a des bières industrielles meilleures que d’autres après tout, et on peut aussi trouver des bières artisanales très mauvaises, cela arrive. Et puis beaucoup d’entre nous ont commencé par de l’industriel, moi c’était Carlsberg et Guinness par exemple. Je dis toujours que les bières industriels sont souvent une porte d’entrée au craft, elles permettent à beaucoup, justement, de s’éloigner d’eux pour de bon après avoir clairement décelé la différence de goût et surtout de qualité.  View full article »

Share Button
 

Aujourd’hui j’ai eu envie de vous parler de ma ville et ma région, sur le plan brassicole j’entends bien, car, à force de voyager et me déplacer aussi dans diverses villes de France, je constate que certaines villes ont un meilleur développement que d’autres, et Marseille est un peu à la traîne et je vais tenter d’y donner mon analyse.

Cette réflexion m’est venue suite à un séjour à Paris ou quelques collègues m’ont, à juste titre, fait la réflexion comme quoi à Marseille c’était compliqué de trouver des lieux sympas pour boire de bonnes bières, et en effet c’est le cas, mais ce n’est parce que le Marseillais est lent ou fainéant c’est parce que la ville en elle-même est difficile. View full article »

Share Button