Tag Archive: bière américaine


 

Aujourd’hui pas de test, j’essaye un peu de vous faire plus de petits et gros dossiers sur l’univers brassicole et aussi sur de la retro-actu, et je vais revenir sur un mouvement initié en 2017 par plusieurs brasseries artisanales indépendantes américaine, le mouvement “Take Craft Back”.

Ce mouvement a pour but, et pas des moindres, le rachat par des indépendants, de ABinbev via une campagne de Crowd funding, dont le but à atteindre est de 213 Milliards de $.

La campagne est maintenant terminée, et comme ils le disent, ils ont presque réussi l’objectif en cumulant environ 3 850 000$…. Évidemment cet argent n’est pas parti dans leurs poches, cela constitue des promesses de dons, qui, pour ceux qui l’ont fait, leur ont permis d’obtenir des goodies. C’est bien entendu un mouvement à but non lucratif en vérité, bien orchestré et assez culotté qui vise à pousser un coup de gueule contre la grosse industrie qui rachète à tout va chez les brasseries artisanales américaines (et depuis quelques temps, en Europe aussi). View full article »

Share Button
 

Aujourd’hui nous allons aller chez la brasserie Américaine Founders, une brasserie très connue jamais passée encore sur le site.

La brasserie a été fondée par Mike Stevens et Dave Engbers, tout deux ayant un boulot stable, ils se sont décidés un jour à se lancer dans l’aventure, une prise de risque réfléchie mais qui les a forcé à quitter leur job, retrousser les manches et contracter un prêt costaud auprès d’un banquier.

Si les bières étaient correctes, force est de constater que face au marché grandissant et déjà bien établi de la brasserie artisanale Américaine, nos deux comparses ne se faisaient pas remarquer et leurs bières, bien que très sympas, ne leur permettaient pas de payer les factures, les mettant au bord de la banqueroute.

Pour remédier à cela, ultime recours, ils décident de se lancer dans un brassage plus original, et plus proche de leurs envies aussi, après tout le classique c’est bien mais ca ne fait pas vivre, il faut savoir se démarquer, et c’est ainsi que de nouveaux brassins arrivèrent. View full article »

Share Button
 

L’été est là, et comme vous l’avez vu, je n’ai pas publié depuis un moment, mais c’est parce que je suis occupé à faire des travaux et à ré-amenager mon chez moi, et c’est souvent après avoir vider des cartons, descendu et remonté des escaliers ou encore passer 5 heures à comprendre POURQUOI il vous reste une vis Ikea sur votre armoire PAX qu’on veut boire une bière qui nous rafraichit, alors je fouille un peu ma cave, et je retrouve une bière que j’ai acheté en Utah lors de mon road trip américain (dont je tarde à vous parler depuis 2 ans j’avoue….).

Du coup, pourquoi pas goûter une Apricot Hefeweizen? Alors c’est parti, et comme nous sommes des gens curieux, attardons nous quelques instants sur la brasserie qui a concocté ce breuvage, à savoir Wasatch Brewery. View full article »

Share Button
 

Retournons aux USA les amis pour aller déguster une bière de nos amis de Great Divide, une brasserie américaine déjà évoquée par 2 fois sur le site, dont une fois tout récemment avec la fameuse Colette, mais aussi il y a plus longtemps sur la très jolie Yeti !

J’ai obtenu ces bières via son distributeur, lors de la foire de Marseille, une aubaine pour prendre diverses bières de la gamme!

Ici nous sommes sur une Scotch Ale, c’est un style qui caractérise des Strong Ale initialement élaborée à Edimbourg en Ecosse, et ces bières sont aussi surnommées, Wee Heavy là bas!

Revenant d’Ecosse, forcément que mon cœur a voulu passer par cette bouteille! Alors goûtons! View full article »

Share Button
 

Aujourd’hui nous allons aller aux USA pour une bière de la brasserie Speakeasy.

Cette brasserie a été fondée en 1997 par Steve Bruce et Forest Gray dans la banlieue de San Francisco. Une seule bière fut produite au départ, la Prohibition Ale, le thème arboré par nos deux compères est celui, vous l’aurez deviné, de la fameuse époque de la prohibition.

En 1999, la Big Daddy IPA devient l’IPA la mieux vendue des environs et assoit la notoriété de la brasserie, ce qui, chose logique, lui fait pousser des ailes. A l’heure actuelle, et malgré une gamme plus étendue, la Big Daddy représente 40% des ventes, c’est vous dire! View full article »

Share Button