C’est bien beau d’aller en Ecosse, mais c’est sympa aussi de retourner dans le Sud au chaud, alors on va aller pas loin de chez moi, dans le Var pour déguster une Ambrée de la brasserie Le Mousse.

Vous vous en doutez, il y a un lien avec la marine et la bière (bravo Captain Obvious !), et c’est le cas, située à côté de Toulon, cette brasserie s’est implantée en 2017 par l’initiative de Quentin Bush, un jeune réserviste de la marine.

Alors petite précision, la brasserie est bien dans le Var, mais une partie de la production est sous traitée dans d’autres régions, par soucis de réduction d’émission de CO2.

Le site le mentionne dans sa foire aux questions, ce qui est honnête, toutefois, il ne semble pas possible de voir sur la bouteille explicitement si la bière qu’on a est brassée dans le Var ou ailleurs, par exemple, leur Cervoise est brassée dans le Nord à Gisors.

Certes pour certains adeptes du pur local, cela reste un peu flou, néanmoins l’information est donnée, et la brasserie existe bel et bien dixit mes recherches (mais j’irais un jour voir sur place promis !).

Comme je le disais, il n’y a pas de mal à faire du à façon, pour moi, si c’est bien fait, et relativement transparent, ce qui semble être le cas ici.

Après tout, chacun son modèle économique, d’autant que la brasserie axe sa communication sur la propreté des plages, ils s’engagent à nettoyer un mètre de plage pour chaque litre consommé.

Enfin la brasserie vends pas mal de goodies divers comme des tee shirts, mais tout semble importé (dommage pour l’empreinte Carbone).

Bon, je ne vous le cache pas, on est ici sur un modèle plus axé Start Up que petit producteur local, il y a clairement une intention de Business et de marketing au-delà des aspects « écolo » je pense, mais chacun son Business Model tant que le produit est bon, honnête et ne fais pas de mal aux autres on va dire, et puis je pense que les gars sont sincères dans leurs intentions écolos à travers les collectes de déchets par exemple, mais je vous laisse juge et vous invite à goûter cette Mousse Ambrée !

 

Pousse Mousse

On retrouve une mousse bien épaisse et persistante dont la texture s’apparente à de la dentelle, très belle à regarder.

La robe est plutôt agitée, la carbonatation donne de la mélodie à cette bière qui se veut trouble et joliment teintée de reflets cuivrés avec un petit dépôt au fond.

Au nez, on retrouve le malt avec des petites touches de caramel bien sympathiques qui attisent une envie de gourmandise brassicole.

 

Non je ne ferais pas une référence à Patrick Sébastien

En attaque on est sur une pointe sèche qui gagne en puissance en milieu de dégustation, l’alcool est bien présent et il le fait savoir le bougre !

Le caramel, lui, n’arrive que timidement sur la fin avec le malt pour se faire vite voler la vedette par une amertume très prononcée et une longueur en bouche puissante qui prends son temps à disparaître.

 

En conclusion

Une bière assez agréable dans l’ensemble, sa puissance peut toutefois ne pas plaire à tous, amateurs de bières belges, vous pourriez y trouver votre compte. En attendant, l’ensemble est équilibré et savoureux, ce qui fait que ce Mousse a rempli sa part du contrat.

Share Button

« »