IMG_9939Aujourd’hui les copains on fais comme hier, on reste en Bretagne et on va boire une bière de la brasserie Lancelot, une brasserie fondée en 1990 par Bernard Lancelot un ancien technicien dans le nucléaire qui a un jour décidé de faire un virage dans sa vie en devenant d’abord apiculteur et en faisant des boissons aromatisées au miel et au chouchen.

En 1990 il fondera sa microbrasserie avec comme produit phare la cervoise, une bière sans houblon dont nous avions déjà parlé auparavant avec une des bières de chez Rouget de l’Isle justement.

En 1999 la brasserie déménage dans des bâtiments plus grands en raison de son succès, la brasserie désormais plus grande s’installera dans une ancienne mine d’or et d’étain au Roc Saint André.

En 2001 il aidera deux de ses anciens cadres à créer le Breizh Cola.

En 2004 il prend sa retraite et vends sa brasserie aux deux créateurs du Breizh Cola, la société Phare Ouest.

La brasserie produit à ce jour 7 bières différentes et aujourd’hui nous allons nous diriger vers la Bonnets Rouges ! Le nom provient d’un moment historique de la Bretagne, la révolution du papier timbré. Et plus récemment on a vu naitre un mouvement similaire avec les portiques écotaxe.

 

Non ce n’est pas un hommage au grand Schtroumpf !

Alors premier détail, la bouteille est entièrement transparente, ce qui me gêne un peu je vous l’avoue. Pour la conservation c’est pas génial je trouve.

Au verre on a une mousse épaisse et persistante qui couvre un liquide trouble avec du dépôt au fond, le tout est de couleur rouge avec de légers reflets orangés.

L’odeur nous amène des effluves de sucre, de fruits, en l’occurrence des baies de sureau, mais aussi des notes de pain grillé et des touches acides assez déroutantes aux premiers abords.

 

Ils ont des chapeaux ronds..Ah ben non en fait

Le gout est très léger, le sucre est peu présent, finalement bien dosé, nous ne sommes pas écœurés par le sucre contrairement à d’autres bières du genre.

Le fruit est bien présent mais de manière légère, tranquille, on a une amertume très faible et une finale qui nous amène quelques petites pointes de caramel très légère et très agréables.

Le tout se termine par une belle longueur en bouche.

 

En conclusion

Je m’attendais à pire pour être franc, et finalement j’ai beaucoup aimé, la personne qui l’a goutée avec moi également, le fruit est bien dosé et le tout est assez bien équilibré. C’est une agréable surprise !

IMG_9947

Share Button

« »