IMG_3969Nous avions parlé de cette bière dans une actu l’année dernière, cette bière est en gros la bière de Iron Maiden, le groupe de rock que bien des gens connaissent (enfin je dis « rock » pour généraliser, on est surtout dans du Heavy Metal).

Mais ce n’est pas une vulgaire bière estampillée Iron Maiden. Quelques groupes de rock ont leur bière « officielle », citons la fameuse bière AC/DC, brassée en Allemagne mais qui n’a aucune personnalité, il y a aussi une bière du groupe « Kiss » toujours brassée en Allemagne et identique à celle du groupe de Angus Young.

Non ici nous avons droit à quelque chose de frais et de neuf, Bruce Dickinson, le leader de Iron Maiden s’est totalement impliqué dans le projet, sachant que le groupe est Anglais, on n’allait certainement pas faire appel à des Allemands pour cela !

De plus l’initiative est certes, marketing, mais on sent que les choses ont été faites avec recul et avec soin. La brasserie en charge de l’élaboration de cette bière est la brasserie Robinsons, une brasserie dont nous avions racontée l’histoire à travers le test de la Old Tom Chocolate Beer (d’ailleurs nous testerons en 2015 la Old Tom Ginger).

Les houblons utilisés sont des houblons Cascade et Goldings, un choix plutôt sympa (enfin pour moi bien entendu).  Et sur l’étiquette on reconnait bien entendu la mascotte Eddy !

ironmaidenbeerEnfin je vais faire un doublon de mon petit article de l’époque mais je vous mets ce que disait Bruce à l’époque où la bière avait été annoncée :  « J’ai toujours été fan de la bière traditionnelle anglaise, quand on nous a demandés de créer notre propre bière, j’ai cru que j’étais mort et que j’étais arrivé au Paradis. J’étais très nerveux : Les Robinsons sont les seules personnes pour qui j’ai dû faire une audition en 30 ans. »

Je trouve ça vraiment sympa de voir une bière associée à quelqu’un de célèbre qui s’implique à 100% dans le projet, au final cela donne une âme au produit et on peut voir finalement que cela vient d’une volonté de fun à la base. Bien entendu, la brasserie est la grande gagnante, mais le groupe aussi vu qu’il a sa propre bière, mais qu’en plus il a lui-même participé au projet et non pas juste vendu la licence à la brasserie sans s’impliquer du tout.

Pour terminer, le nom Trooper est une chanson du groupe très célèbre qui fait référence à « la charge de la brigade légère » qui eut lieu en 1854 lors de la bataille de Balaclava durant la guerre de Crimée. Cette charge fut dirigée par Lord Raglan et se résultat par un désastre, environ 600 cavaliers britanniques chargèrent contre les Russes très lourdement armés, mais une série d’incompréhensions dans le commandement fit de cette charge non seulement un échec, mais aussi un acte inutile qui fut sujet à de nombreuses controverses.

Cette charge héroïque mais inutile fut saluée pour sa bravoure mais aussi et surtout pour sa tendance quelque peu suicidaire… les Russes voyant les cavaliers arriver sur eux crurent d’abord qu’ils étaient saouls, c’est vous dire ! Même dans 300, les soldats se font tous massacrer au final alors imaginez dans la réalité….. La résultante de cette charge fut que ceci donna une bonne réputation des cavaliers britanniques, des cavaliers courageux surtout….même si tout cela est le fait d’un commandant un petit peu trop zélé. Enfin, pour revenir à cette fameuse charge, elle fit d’abord reculer les Russes, surpris sur le coup par la bravoure (ou la folie) des cavaliers britanniques, mais l’armée Russe répliqua rapidement et fit partir en retraite les Britanniques. Néanmoins les Français parvinrent à percer la ligne Russe à un autre endroit et à couvrir les survivants britanniques battant en retraite. Un général français, le Général Bosquet, dira d’ailleurs de cet évènement : « C’est magnifique, mais ce n’est pas la guerre, c’est de la folie ».

charge trooper

La charge de la brigade légère

 

A Beer New World

Au verre nous avons une mousse relativement fine et éphémère, la robe quant à elle est dorée avec des reflets cuivrée, le tout étant très légèrement trouble.

Au nez on a des touches maltées, ainsi que des pointes d’agrumes et de miel, une odeur assez sympathique qui donne envie.

 

The Number of the Beer!

Le début est plutôt léger, un petit peu acide j’ai constaté, le milieu porte plutôt sur le malt avec des pointes de caramel et d’agrumes. La finale dispose d’une astringence légère et d’une longueur en bouche plutôt courte.

 

En conclusion

Ce n’est pas la bière de l’année mais c’est une bière très correcte ! L’avantage c’est que c’est une vraie bière quelque part et non pas un pur produit à licence sans âme. La bière est légère, elle manque un petit peu de caractère pour une bière Iron Maiden, mais cela reste mon avis, quoiqu’il en soit le produit est bon, et même si vous n’aimez pas le groupe, vous risquez d’apprécier la bière ! Et la brasserie Robinsons n’est pas une mauvaise brasserie du tout, ce qui ajoute un petit plus non négligeable !

Et comme vous avez été sages, ci-dessous la fameuse chanson The Trooper !

Share Button

« »