AlIMG_2848ors Vincent Guyot autant vous le dire d’avance, c’est un ami à moi, que je connais depuis des années avant qu’il devienne brasseur.

C’est un ancien thésard de Luminy à Marseille, qui, un jour a tout plaqué pour faire sa bière !

Vincent est parti en Suisse, à Château d’Oex pour apprendre le brassage à la brasserie de l’Ours. C’est là qu’il rencontrera Anne, une Suissesse, qui deviendra sa compagne et avec qui il créera cette fameuse brasserie. Il quittera la Suisse pour s’installer dans le Champsaur à Saint Julien en Champsaur, près de Saint Bonnet.

Je vous invite d’ailleurs à lire notre interview faite il y a quelques temps de cela pour en savoir plus sur cette brasserie !

Alors je vous précise que c’est une Picobrasserie qui produit environ 60-80 hl en fermentation haute par an.  Pour acheter leurs bières vous pouvez aller les voir sur place, ou bien les trouver sur les différents marchés locaux et dans certains salons dans les Alpes. Vous pouvez aussi trouver leurs bières dans certaines caves, notamment chez Fietje à Marseille et chez La Belle Mousse à Aix en Provence.

La brasserie vous propose une Barley Wine, une Blanche, une Blonde d’abbaye, une Porter, une Milk a Stout (avec du lactose et non pas du lait), une IPA (que nous testons), une bière de Noel et nos amis sont en train de travailler sur une Kriek.

Alors passons directement au test maintenant !

 

LA bière du Champsaur !

La bière nous offre une mousse épaisse et persistante très belle protégeant un liquide trouble et doré avec un léger dépôt au fond du verre.

L’odeur est relativement fruitée, mais pas que, le bouquet de parfums est assez agréable, on y distingue des notes d’agrumes, mais aussi quelques touches d’épices et du houblon. Le tout nous donne un rendu olfactif équilibré et agréable qui nous donne de plus en plus soif !

 

Une bière Franco-Suisse finalement !

L’attaque est assez douce, le milieu se veut plutôt mielleux puis les touches d’agrumes arrivent crescendo avec le houblon et l’amertume monte peu à peu jusqu’à une belle explosion finale qui nous donne toute l’astringence que l’on cherche dans une IPA avec une belle longueur en bouche.

 

En conclusion

Cette bière est pour moi, le genre de bière idéal quand on veut débuter dans la dégustation d’IPA, on a tout ce qu’il faut d’une IPA mais elle reste suffisamment douce pour ne pas trop agresser un débutant qui a du mal à s’habituer au caractère houblonné des IPA en général. Attention toutefois, cela ne signifie pas que la bière manque de caractère, sa palette aromatique est assez bien équilibrée et son amertume assez prononcée pour convenir à tous les gouts.

 IMG_2850

Share Button

« »