IMG_3174Aujourd’hui on va à Atlanta, pour déguster une Porter de la brasserie Red Brick !

La brasserie Red Brick a été fondée en 1993 par Greg Kelly, un ancien cadre de chez Guinness. Initialement la brasserie se nommait Atlanta Brewing Company, mais elle a été renommée en 2010.

Le nom de la brasserie vient simplement du fait que le bâtiment ou s’est installée la brasserie est un vieux bâtiment de briques rouges. La brasserie a débuté avec du matériel et du malt importé d’Angleterre. Le succès fut assez rapide, dès 1994 la demande explosa et la brasserie a du accélérer la cadence de production tout en fournissant des nouveautés à ses consommateurs.

Depuis 2013, en plus de son changement de nom survenu 3 ans auparavant, la brasserie s’est dotée d’une nouvelle équipe plus jeune et assez dynamique qui a apporté de nouvelles bières assez complexes et originales ainsi qu’une nouvelle image marketing, à commencer par un changement de logo, mais aussi les noms des bières sont plus amusants, les étiquettes plus attrayantes, bref la brasserie se refait une beauté.

Pas de bol, nous on a l’ancienne génération ! Une Red Brick Porter !

Une Porter américaine ou anglaise ?

La robe est d’une couleur noire comme de l’encre de chine, le tout est protégé par une fine mousse malheureusement peu persistante.

L’odeur oscille entre le malt torréfié et le chocolat par le biais des notes sucrées qu’elle dégage, le tout reste quand même assez parfumé, je m’attendais à un parfum plus léger mais en fait non.

 

Une Porter qui casse des briques ?

L’attaque est relativement douce, la bière monte crescendo en saveurs, on a le malt torréfié qui ouvre le bal et pose les bases. Ensuite les saveurs chocolatées et sucrées prennent le relais, certes plus discrètement que le malt torréfié mais le tout se termine par une très belle longueur en bouche assortie d’une astringence moyenne. La petite touche finale c’est ce petit réchauffement au fond de la gorge qui étonne un peu car la bière est assez faible en alcool, on s’y attend plus avec une bière à 10% par exemple !

 

En conclusion

Une bière classique, elle a un peu de caractère mais on est loin de certaines américaines bien pêchues ! Néanmoins, j’espère pouvoir gouter des brassins issus de la nouvelle génération car je sens que ceux-ci par contre, sont très détonants !

 IMG_3182

Share Button

« »