IMG_0637Nous allons en Belgique pour déguster une bière qui se trouve assez facilement dans le commerce, la Faro Lambic.

Cette bière est brassée par Lindemans, une brasserie belge née en 1822. La famille Lindemans exploitait une ferme dans la région de Bruxelles. Les hivers étant rudes, la famille décida de créer une brasserie de Lambic histoire de pallier le manque à gagner et maintenir tout le monde au travail.

Ce fut un succès, un succès si grand que l’activité de la brasserie dépassa celle de la ferme au point que la ferme s’arrêta en 1930. Depuis la famille produit de la Gueuze et de la Kriek.

En 1978, la brasserie réintroduit la Faro sur le marché, puis la Framboise et voyant le gros succès de cette dernière, lança la Cassis en 1986 et la Pècheresse l’année suivante.

La brasserie a du s’agrandir, sur les 25 dernières années la demande a dépassé l’offre, la production passa de 5000hl à 50 000hl et pour ne pas perdre en qualité à cause de la surproduction, la brasserie ouvrit une nouvelle salle 3 fois plus importante.

En 2006 la brasserie a lancé une Lambic à la Pomme, que je n’ai pas encore pu gouter.

Ce qui est assez intéressant ici c’est cette succès story mais aussi cette volonté de garder la qualité au détriment de la quantité, certaines brasseries auraient pu industrialiser leur production, ils ont préféré investir et agrandir pour garder la même qualité de produit, ce que je trouve vraiment bien.

La brasserie a obtenu de très nombreux prix, elle eut même l’honneur d’entendre Michael Jackson (Beer Hunter) dire que la Kriek était une des meilleures bières du monde !

 

Une bière qu’elle est jolie !

Alors tout d’abord on va décapsuler….ah….non….ah ben il faut un tire-bouchon sur cette bière ! Chose assez rare pour le souligner !

Bref, ça y est, on a ouvert notre jolie bouteille et on verse le contenu dans notre verre et là on voit une mousse fine se former et durer dans le verre. Si on jette un œil en dessous le corps de la bière est plutôt ambré et trouble avec un peu de dépôt et une jolie carbonatation.

Au nez on ressent le Lambic classique, la Gueuze classique surtout, une odeur fruitée, apparente au Cidre et à la pomme, ce qui m’incite à gouter la Apple car je trouve le gout de Pomme déjà bien présent dans cette bière et j’ai un peu peur du rendu final de cette nouvelle bière sortie il y a peu.

 

Une Faro au Palais

Bon, si vous habitez Marseille, vous aurez compris le jeu de mot, les autres, tant pis !

Au gout on a un début assez acidulé pour suivre sur une douceur plus fruitée pour terminer sur un gout houblonné et amer avec une belle longueur en bouche.

 

En conclusion

C’est assez particulier en fait, c’est très bon, rien à dire là-dessus, mais par contre l’acidité au début pour finir sur la douceur fruitée avec des notes de pommes m’a fait penser à ce bonbon de mon enfance : la tête brulée ! Si vous connaissez vous aussi, je trouve que la Faro nous donne un peu les mêmes sensations, ce n’est pas désagréable mais ça surprends au début cette acidité. Bien que nous n’ayons pas le même degré d’acidité je vous rassure !

IMG_0640

 

Share Button

« »