IMG_3137Aujourd’hui je vais vous parler d’une bière que j’ai découvert par hasard, la Trop’. En fait il n’y a pas d’apostrophe après le P mais c’est pour vous faire comprendre que c’est une bière en référence à Saint Tropez.

J’ai trouvé cette bière à Leclerc, en faisant mes courses lors d’une des innombrables journées jonchées d’aventure rocambolesque, mais j’avoue que je n’étais pas aussi enthousiaste d’être dans un Leclerc que la famille qui fait les pubs à la radio.

Quoiqu’il en soit je me retrouve chez moi, à me la jouer Steve-O de la bière face à un produit que je juge étrange….. Je connaissais les bières rosées, mais celle-ci a une tête de vin rosé….

Déjà, la bouteille est dotée d’un décapsuleur, mais celle-ci est transparente, chose qui n’est pas très recommandé pour conserver une bière, seulement voilà, ce n’est pas une bière qui se conserve en fait, elle a un but prédéfini, achetez la et buvez la directement.

Au début j’étais très sceptique, surtout au niveau du gout, vous allez d’ailleurs comprendre plus tard que certaines choses m’ont fait « tiquer ».

Pour information, cette bière est produite par la société C&D, un vignoble nommé Thomas Carteron, qui a décidé de surfer sur la vague de la bière (et il a raison). Cette bière est faite avec deux houblons différents, sous un style Pilsener et avec des tanins, des arômes de Syrah et du mout concentré de raison.

Ce qui me titille un peu c’est que l’on trouve aussi de l’acide citrique et du colorant, je reste quand même perplexe…. Mais je vais gouter quand même.

 

Doyou doyou St Tropez

Au verre on voit une jolie mousse épaisse se former, le tout couvre une robe oscillant entre une couleur cuivrée et une couleur saumon selon la lumière et l’ensemble se pourvoit d’une belle carbonatation.

L’odeur par contre m’étonne, on a bien une odeur qui s’apparente à du rosé, mais je ne l’ai pas trouvé très agréable, on nous la qualifie de gourmande et fraîche mais elle a quand même un parfum étrange, j’ai eu du mal à le caractériser, il y a bien du raisin qui nous atteint un peu mais l’ensemble reste assez étrange je trouve.

 

Un gout de rosé ou de bière ?

Au gout nous avons bien un gout de rosé, on sent bien les arômes que l’on nous promet, c’est une bonne chose. L’attaque est pétillante, le milieu est donc orienté sur le raisin / rosé, bien qu’étrange tout de même et la finale se dote d’une légère amertume (ouf !).

 

En conclusion

En fait je ne vais pas vous dire que c’est mauvais, pour la simple et bonne raison que j’aimerai avoir des avis d’amateur justement à ce sujet. L’odeur n’est pas convaincante du tout, mais le gout n’est pas à jeter en comparaison des autres « rosées » industrielles. Mais pour moi je suis face à un pur produit marketing, certes, basé sur une bonne idée que je salue, mais je trouve que ce produit manque de finition, il y a surement moyen d’en faire un truc qui sorte de l’ordinaire et qui soit bon.

J’ai cette impression que c’est un produit lancé un peu à la va vite et qui manque un peu d’âme, mais visiblement il serait produit artisanalement, ce qui, si c’est vrai, est déjà un élément en sa faveur non négligeable pour ma part.

Maintenant je reste très mitigé, je trouve que l’idée de base n’est pas bête du tout, surtout que la concurrence est assez costaud pour ce type de bières, mais j’ai un problème avec le produit final. Du coup je vous invite à tester aussi de votre côté, je ne veux pas descendre ce produit non plus et j’aimerais bien avoir votre avis justement si vous avez l’occasion de le tester.

 IMG_3139

Share Button

« »