Archive for avril, 2016


 

IMG_6118Nous allons parler ENFIN de la fameuse Minotte, brasserie marseillaise toute jeune !

Alors, la Minotte est l’une des nombreuses brasseries présentes au Festival Bière Connexion, mais il faut savoir qu’elle fait partie aussi du noyau dur de la collaboration ayant abouti à ce fameux festival.

La minotte est une micro-brasserie toute récente, qui date de 2015 et a été en partie financée par du Crowd-funding via Ullule.

Les deux fondateurs sont Laurent et Max, deux amis épicuriens qui ont décidé un jour de cesser leurs activités pour faire un produit « bonheur », un produit vrai. Après avoir élaboré leurs brassins et les avoir validés, l’aventure peut enfin commencer !

La brasserie est située….à une rue de chez moi, un coup du destin ? Sans aucun doute, quoiqu’il en soit, je les connais ces deux « minots » et leur brasserie est vraiment atypique.

Située dans une petite rue qui mène directement vers Notre Dame de La Garde, cette rue est juste au pied de la colline de la bonne Mère. Pour y aller, vous franchissez un petit portillon et vous avez la brasserie au fond, dans un local petit, mais fonctionnel doté d’un petit bar, une mezzanine pour stoker les matières premières, et au fond, on trouve la cuve de brassage qui fonctionne à l’Australienne, c’est-à-dire que le houblon est mis dans des sacs puis trempé un peu comme un sachet de thé dans la cuve.

View full article »

Share Button
 

IMG_6108On va retourner chez nos « punks » écossais de Brewdog avec une de leur dernière création, la Magic Stone Dog.

Derrière ce nom étrange se cache en fait une collaboration de Brewdog avec la brasserie Californienne de Stone Brewing, et la brasserie Anglaise de Magic Rock.

Nous connaissons tous BrewDog, mais nous ne connaissons pas les deux autres. Toutefois, je vous développerais l’histoire de ces brasseries lorsque je ferais des tests individuels de ces brasseries.

Les collaborations ne sont pas rares dans le milieu brassicole, on en trouve très souvent, mais en général cela concerne 2 brasseries, rarement plus, et ici nous en sommes à trois, ce qui est assez rare pour être souligné. Toutefois, pour le festival Provence Bière Connexion, vous aurez droit à une bière collaboratives avec bien plus que 3 brasseries !

View full article »

Share Button
 

IMG_6071Nous allons revenir en France pour ce test, et parler de la Germinette Ambrée, une bière artisanale créée par la Brasserie de la Somme, une brasserie ancienne qui s’est vu ressuscitée par l’initiative de François héritier de la brasserie familiale qui existait 130 années plus tôt.

En fouinant un peu la généalogie de la brasserie et ses archives, il découvre que l’activité débute en 1720 et s’est arrêtée en 1880. La brasserie artisanale ne survivra pas à l’arrivée des premiers industriels, tuant le marché déjà à cette époque.

Pour survivre, la famille cesse de brasser et se mets à l’agriculture et l’élevage. Ce ne sera qu’en 2009 que François commence à penser sérieusement à cette idée de brassage, pour enfin s’y mettre en 2010.

En 2012, il est prêt, la brasserie peut enfin renaitre de ses cendres !

View full article »

Share Button
 

IMG_6065Pour ce test, nous allons à la rencontre de Beaver Town Brewery, au Royaume Uni, pour une Smocked Porter, et, fait assez rare sur ce site, la bière que nous testons est en canette !

Beaver Town a commencé son aventure en 2011 avec Logan (qui n’est pas le fils caché de Renaud…ok je sors). Celui-ci commence dans sa cuisine, avec un énorme cuiseur de riz, des accessoires de camping et de thé pour faire ses premiers brassins.

Il commence ensuite à brasser dans l’arrière cuisine d’un restaurant tout en servant ses créations sur place, pour un volume de 650 litres. La même année, il met au point 3 recettes phares de sa brasserie, dont celle que nous goutons aujourd’hui.

En 2012, Logan commence à chercher à améliorer sa technique, et un gars du nom de Nick, l’aide à illustrer et nommer ses créations. Sa technique et ses volumes s’améliorent, le tout reste encore très manuel, dont l’embouteillage.

Les années suivantes sont couronnées de succès pour Logan, son équipe se créée, il déménage sur Tottenham, et décide de passer sur un format de canette, à la surprise de tous.

A l’heure actuelle, la brasserie s’exporte, augmente son volume de production, et se veut de plus en plus présente sur la scène brassicole mondiale, une brasserie à suivre !

View full article »

Share Button
 

IMG_6039Aujourd’hui nous allons retourner voir notre copain Mikkeller, que nous n’avions pas testé depuis longtemps.

Mikkeller est un brasseur Danois, dis, brasseur tzigane, c’est-à-dire qu’il brasse chez les autres, pour vous faire un résumé des plus basiques. Si vous voulez en savoir plus sur ce brasseur, je vous invite à lire notre test de la Kiin Kiin, dans lequel nous avions abordé en détail l’historique de cette brasserie dont la réputation n’est plus à faire.

Ici, nous allons nous diriger vers une bière de Noel, mais pas une brune épicée et forte, non, une I.P.A brassée avec des aiguilles de pin et du gingembre, de quoi attiser notre curiosité !

View full article »

Share Button