Archive for septembre, 2015


 

IMG_5631Mes amis nous allons retourner en enfance avec Sulauze, oui…enfin enfance….. Disons que le nom de cette bière évoque purement et simplement une fessée, la phrase qu’on entendait de nos parents pour nous dire que si on faisait une bêtise on aurait une correction, le fameux « pan pan culcul »….

Bon, après à l’Age adulte, le panpan culcul est apprécié sous d’autres égards que certains directeurs du FMI pourraient connaitre sur le bout des doigts, mais c’est tout autre chose !

Nous allons donc nous tourner (logique pour une panpan culcul) vers la brasserie de Sulauze, nos amis de Miramas à coté de Marseille, que je connais un peu et dont nous avons testé de nombreuses bières !

Attardons-nous un peu sur l’étiquette, moins sobre qu’à l’accoutumée, on y voit un lapin avec des pistolets…. Allez je vous laisse 5secondes pour voir le lien…..ca y est ? Et bien le lapin c’est panpan de Bambie, et les revolvers c’est pour le panpan aussi !

Bref, je m’emporte mais cette bouteille m’éclate quand je la vois, je dois vous l’avouer !

Nous sommes ici sur une IPA, le nom équivoque exprime donc aussi le caractère correctionnel sur votre palais que va exercer une IPA sur vous normalement. Et si nous allions vérifier cela ?

View full article »

Share Button
 

IMG_5614Les amis, nous allons nous diriger vers la Belgique en ce Lundi pour parler d’une Pilaarbijter, une bière brassée par la brasserie de Brabandère, dont nous avions parlé lors des tests de la Petrus Oud Bruin, la Petrus Aged Red et la Pony Stout (où l’histoire de la brasserie vous y sera contée !).

Nous sommes aujourd’hui sur une bière au nom un peu compliqué pour nous pauvres français mais dont l’étiquette nous ferait croire que cette bière vient du moyen âge de par son design.

Il faut savoir que le dessin représentant un homme mordant un poteau, n’est pas une allusion à une personne qui pense être un homme termite, mais à un tableau du peintre Pieter Brueghel L’ancien qui se nomme « Les proverbes flamands ».

Sur ce fameux tableau, on peut y voir un homme en train de mordre un poteau de bois (en bas à gauche du tableau en illustration plus bas), il s’agit de la représentation de l’expression flamande « Pilaarbijter » qui signifie « mordeur de colonne », plus précisément, une personne qui est hypocrite !

Voilà ! Vous savez tout ! Maintenant allons voir cette bière !

View full article »

Share Button
 

IMG_5583Mes amis, nous allons nous tourner vers le Québec, avec une chaine de Brew Pub connue jusqu’à chez nous, je parle bien entendu des 3 Brasseurs !

Nous avions déjà testés des bières de chez eux auparavant, que j’avais acheté à Avignon justement, dans le 3 Brasseurs le plus proche de chez moi (Marseille), et je vous avoue que cela manque par chez moi un restaurant de ce type…

Les bières sont élaborées sur place, étant une franchise, le carnet de recette est établi en amont, et les brasseurs reproduisent les bières sur place. Mais chaque restaurant a également sa bière unique, élaborée et conçue sur place, laissant libre cours au savoir-faire du brasseur sur place, ce qui, pour une franchise de Brew Pub est assez sympa ! View full article »

Share Button
 

IMG_5473Les amis, en cette rentrée nous allons aller au Mexique, pays magnifique, bien que très entaché par le cartel, j’ai eu la chance d’y aller l’année dernière et de ramener des bières de là-bas.

Nous allons donc commencer notre premier test de bière mexicaine par une Red Pig Ale, une cochon rouge donc, rien à voir avec la rince cochon de très bon gout que l’on a en Europe.

Pour ma part, j’étais à Tulum, au sud de Cancun, la ville du Spring Break, et je suis tombé en plein dedans….inutile de vous dire que c’est…déroutant et pathétique, surtout quand vous voyez des gens complètement torchés à l’aéroport même ! View full article »

Share Button
 

 

IMG_5561Aujourd’hui les amis je vous emmene au Japon, pays du….du….grand grand n’importe quoi et des Sushis (et des mangas conçus sous perf’ de LSD).

Bon, plus sérieusement nous allons parler de la Hitahino Red Rice, une bière assez originale brassée par la brasserie Kiuchi.

Cette brasserie est située à Ibaraki, une ville en bordure de mer, plutôt au Nord du pays qui n’a aucun lien de parenté avec Maître Miyagi (les cinéphiles comprendront..). Celle-ci a été fondée initialement en 1823 et a commencé en produisant du saké et du shoshu (une sorte d’alcool Japonais). Elle fut fondée par Kiuchi Gihei, le chef du village de Kounosu. Sa famille ramassait le riz, qui était à l’époque considéré comme un impôt foncier, pour le compte de la famille Mito Tokugawa. View full article »

Share Button