Archive for juillet, 2014


 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAujourd’hui je vais revenir sur un article récent de l’Express sur la bière au féminin.

Voir l’article  ainsi que la réponse de mon camarade de Happy Beer Time

Un article bien parti au début qui a terminé d’une manière……inopinée… en fait l’article en soi est bon, il mets en avant le fait que les femmes commencent à apprécier la bière à sa juste valeur, il remet même les choses à sa place en rappelant que le métier de brassage était un métier féminin durant des millénaires, et que c’est une femme qui a introduit le houblon dans la bière (Hildegarde de Bingen). D’ailleurs ces infos nous vous les avions donnés dans un article sur les choses insolites que vous ne saviez pas sur la bière ainsi que notre article sur le houblon.

L’article cite des brasseuses, et on a même droit à une intervention de la très reconnue (et à juste titre) Elisabeth Pierre. On nous parle de certaines brasseries connues, de lieux réputés comme La Fine Mousse bref cet article a tout pour rendre joyeux n’importe quel amateur de bonne bière et fervent défenseur de sa noblesse mais il y a un hic !

Le hic c’est que l’article nous cite trois bières « féminines » à savoir la Pelforth Radler et la Desperados Verde (la 3ème étant correcte pour moi)… et ça….j’ai du mal je vous avoue, je n’ai rien de particulier contre ces bières mais ce sont pour moi des bières « cliché », des clichés établis par les grands groupes qui au lieu d’éduquer une clientèle à un marché riche et de qualité lui proposent plutôt un produit prémâché et finalement assez réducteur je trouve. View full article »

Share Button
 

brasseurs en colereBonjour les amis !

Aujourd’hui pas de dégustation mais un petit article en guise de soutien aux artisans brasseurs et l’association des Mousses Cathares qui devaient être présents au salon de la bière d’Albi, qui a été ensuite transféré à Saint Sulpice.

Le salon a été tout bonnement annulé, créant une perte pour les brasseurs vis-à-vis des consommateurs mais aussi sur le plan professionnel car ce salon est aussi une occasion de se rencontrer entre professionnels. L’IRQUALIM (Institut Régional de la Qualité Agroalimentaire) avait en effet sollicité les brasseurs des régions Aquitaine et Midi Pyrénées pour créer une marque, dixit Stéphane Dumeynieu de la brasserie des vignes, dont nous allons tester quelques bières très prochainement.

Le vrai problème réside dans le fait que l’annulation a été tardive, que des frais ont été engagés (site internet, flyers etc..) mais surtout que les raisons invoquées sont bien trop légères pour faire un tort pareil à la communauté brassicole.

En effet, le salon avait tout prévu, stands de prévention, dégustations, tout était prêt sauf que les autorités se sont rendu compte à la dernière minute que la police municipale ne travaillait pas le dimanche… View full article »

Share Button
 

Beer-SpaceA travers ce titre vous êtes en train de vous demander certainement ce qu’il me passe par la tête de vous parler de la bière et de l’espace, et bien voilà, parmi mes passions se trouve l’astronomie. Vous aurez devinés depuis le temps que la bière était prédominante sur les autres !

Voguant de sites en sites pour chercher des articles intéressants sur l’évolution du monde de l’astronomie je suis tombé sur un article parlant justement de la bière à travers le site Space.com et je me suis empressé de vous en parler. Si certains éléments me sont déjà familiers, certains en revanche m’étaient totalement inconnus et les découvrir fut réellement amusant.

 

Découvrez entre autre :

  • Les 7 bières inspirées des planètes par la brasserie Bell
  • La Celest Jewell une bière brassée avec de la poussière de lune
  • Une microbrasserie inventée par un enfant de 11 ans qui fonctionne dans l’espace
  • La Sapporo qui vient vraiment de l’espace !
  • La bière qui est allée dans l’espace
  • Une bière faite pour être bue dans l’espace sans gravité !

View full article »

Share Button
 

IMG_0294-001Mes amis on retourne chez nos amis de la Gargouille situés près de Lyon !

Cette fois ci on va gouter une bière blonde, avant même de commencer je vous avoue avoir une grande confiance, Gargouille ne m’a jamais déçu sur ses bières, elle est un des exemples concrets que les microbrasseries font d’excellentes bières qui supplantent de loin les bières industrielles.

Mais trêve de bavardage, passons au test ! View full article »

Share Button
 

IMG_0265Aujourd’hui je vais vous parler d’une brasserie dont j’ai bu de nombreuses bières durant mon périple au Canada ! Je vais vous dégrossir un peu leur histoire car sur le site officiel elle est très bien écrite et de manière très complète, je vous conseille d’ailleurs d’aller lire.

Cette brasserie a été fondée par Stéphane Ostiguy, Jean Francois Gravel, Luc Boivin, et Isabelle Charbonneau. Si je me réfère bien à l’histoire que j’ai pu lire sur le site Internet, c’est JF Gravel qui a commencé la brasserie en brassant chez lui en 91 puis avec un ami. C’est en 93 qu’il trouve le nom de Dieu du Ciel. Il faut savoir que JF Gravel vient de la microbiologie, je voulais le préciser car c’est un milieu assez propice quand on veut brasser, j’en veux pour exemple mon ami Vincent Guyot de la brasserie « les bières du crépuscule ». View full article »

Share Button