Archive for décembre, 2013


 

IMG_0842Les amis, on va aller en France, plus précisément dans l’Hérault, pas très loin de Frontignan, à Mèze plus précisément à la Brasserie D’oc, une brasserie née en 2003 sous la volonté de Remi Luberne qui brasse une gamme de bière en propre de 5 variétés.

La brasserie produit aussi des bières à façon et aussi pour quelques autres brasseurs de type « tzigane », si j’ai bien lu ce qui est écrit sur le site officiel.

J’ai découvert cette bière en allant à Frontignan pour un repas de fruits de mer à volonté avec le club de pêche d’un ami….une cuite à la bouffe c’est pas mal comme truc non ? View full article »

Share Button
 

IMG_0815Partons en Russie une nouvelle fois les amis, et goutons une Stary Melnik Iz Bochonka Light (si j’ai bien écrit cette bière !).

En Russe ca veut dire « Vieux moulin » dixit ma moitié qui est Russe, autant vous dire que vaut mieux pas que je dise n’importe quoi sur la Russie…. Pays que j’ai visité et qui m’a décu car je n’ai vu aucun ours avec un chapeau faire du monocycle dans la rue….vraiment les traditions se perdent partout !

Revenons à nos moutons, enfin, notre bière surtout ! Cette bière est brassée par Pivovar Moskva pour le compte du groupe Efes (un groupe qui produit la bière Turque du même nom), une brasserie russe qui produit plusieurs déclinaisons de la Stary Melnik.

Je n’ai pas vraiment d’infos particulières à vous donner malheureusement, c’est un grand groupe industriel datant de 1969 qui possède une quinzaine de brasserie un peu partout dans les pays de l’Est. Ne vous attendez donc pas à de la bière artisanale comme celle sans nom (car on me l’a offerte sans étiquette, cette bière était faites par un amateur dans une petite ville Russe) que j’avais goutée précédemment, on est plutôt sur une bière de la même catégorie que les Baltika (dont on a testé la 3 l’an dernier).

Passons donc au test directement. View full article »

Share Button
 

IMG_0805On reste en Belgique les copains, et on va parler de la Bersalis Kadet !

Cette bière est brassée par la brasserie Oud Beersel, une brasserie née en 1882 à… Beersel tout prés de Bruxelles. C’est l’une des dernières brasserie de Lambic authentique du pays, et son lambic artisanal a une très bonne réputation. (On parlera du Lambic une autre fois les amis !)

Le fondateur de cette brasserie se nomme Henri Vandervelden, c’est comme beaucoup une brasserie familiale, les enfants prendront la relève au fur et à mesure et petit à petit la brasserie évoluera et se modernisera.

La brasserie traversera les deux grandes guerres sans trop de dommages, si ce n’est un changement de méthode de brassage de la gueuze à cause de l’interdiction d’utiliser du froment pendant la guerre qui verra temporairement l’utilisation de betteraves sucrières.

On peut noter qu’en 1973 Henri Vandervelden II (le petit fils du fondateur si ne me trompe pas) fera de Ould Brussel le premier musée vivant de la brasserie en Belgique.

En 1988 la brasserie confie l’embouteillage à la brasserie Boon pour s’économiser un investissement couteux en machinerie. View full article »

Share Button
 

IMG_0772Aujourd’hui on va parler de la Queue de Charrue, la Brune plus précisément !

Cette bière est « brassée » par la Brasserie Vanuxeem, les guillemets ne sont pas anodins vous allez comprendre dans le petit historique.

Tout commence en 1906 avec Henri Vanuxeem qui reprend la brasserie Gillebert située à Ploegsteert en Belgique. Il brasse sa bière durant la moitié du 20ème siècle avec une demi-douzaine de bières différentes comme des Stout, des Pils, des Blondes etc…

En 1966  suite au vieillissement des machines de production et face à a la concurrence des grands groupes industriels, la brasserie s’arrête et se reconvertir comme entrepositaire.

En 1983, un magasin sera créer à Ploegsteert, la brasserie n’en est plus vraiment une, mais en 1986 c’est l’année de la bière en Belgique et cela fait naître l’envie aux Vanuxeem de brasser à nouveau…et ainsi naquit la Queue de Charrue Brune !

En 1987 les petits enfants de la famille reprennent la brasserie et ouvriront une activité de distribution et ce n’est qu’en 1992 que la Queue de Charrue Triple verra le jour.

En 1998 la Queue de Charrue Ambrée voit le jour à son tour, l’entreprise se développe et le Drinks ouvert quelques années plus tôt s’agrandit, tout comme l’activité export avec l’UE et en 2009 la Queue de Charrue Blonde est lancée. View full article »

Share Button
 

IMG_0785Il y a quelques mois de cela je vous avais parlé (et dégusté) de la Ribouldingue, une bière de la brasserie des Garrigues qui a été un vrai coup de cœur l’été dernier. Et bien aujourd’hui on va parler d’une autre bière de la brasserie des Garrigues, la Nuit de Goguette, une bière qui contient du Sarasin Breton et qui est un Stout !

Comme d’habitude, on a déjà parlé de la brasserie, donc si vous voulez plus d’infos allez voir le test de la Ribouldingue mes amis !

Pour le petit plus, une Goguette c’est un événement festif qui consiste à se réunir par groupe de 15 ou 20 personnes pour chanter et danser, à ne pas confondre avec la guinguette !

On va passer rapidement à la dégustation  les copains !

View full article »

Share Button